“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le barbagiuan célébré sur la place d'Armes

Mis à jour le 04/06/2016 à 05:06 Publié le 04/06/2016 à 05:06
Les traditionnels farcis monégasques s'arrachent comme des petits pains depuis hier matin sur la place d'Armes.

Les traditionnels farcis monégasques s'arrachent comme des petits pains depuis hier matin sur la place d'Armes. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le barbagiuan célébré sur la place d'Armes

C'est le rendez-vous des gourmands - et gourmets - du week-end.

C'est le rendez-vous des gourmands - et gourmets - du week-end. Depuis hier et jusqu'à 17 heures aujourd'hui, pas moins de 15 000 barbagiuans seront écoulés sur la place d'Armes et aux abords du marché de la Condamine, à l'occasion de la 2e Fête du farci préféré des Monégasques.

Entre culture et saveurs, partage et dégustation, le petit ravioli frit et farci, dont raffolait le prince Albert Ier, est à l'honneur.

Petits et grands pourront notamment mettre la main à la pâte, ce matin à 10 heures, lors de l'atelier culinaire « Je crée mon barbagiuan ». Les plus expérimentés aux fourneaux pourront, eux, parfaire leur préparation grâce aux conseils du chef Manuel Bouhier, chef de la société A Roca depuis vingt-cinq ans, qui réalisera six démonstrations live dans la journée.

Les plus matinaux sont également conviés à une séance cinématographique du Comité des traditions monégasques, dès 9 h 45, retraçant la vraie histoire du barbagiuan.

Exquis programme pour les fidèles des traditions locales et les palais avertis.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.