“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le 8-Mai 1945 commémoré à la Maison de France

Mis à jour le 09/05/2018 à 05:07 Publié le 09/05/2018 à 05:07
Dépose des gerbes par le ministre d'État et l'ambassadrice de France à Monaco.

Dépose des gerbes par le ministre d'État et l'ambassadrice de France à Monaco. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le 8-Mai 1945 commémoré à la Maison de France

À l'occasion de la commémoration du 8-Mai 1945, la FGFM a accueilli hier de nombreuses personnalités monégasques et françaises pour rendre hommage aux Anciens combattants

La paix, la démocratie, les valeurs, le respect de l'autre, la tolérance, sont et doivent rester des combats de chaque instant », a déclaré Michelle Mauduit-Pallanca, la nouvelle présidente de la Fédération des Groupements Français de Monaco, lors de la traditionnelle cérémonie du 8-Mai, hier à la Maison de France.

Entourée du ministre d'État, Serge Telle ; de Jacques Boisson, secrétaire d'État ; du président du Conseil national, Stéphane Valeri ; de Marine de Carné-Trécesson, ambassadrice de France à Monaco ; du lieutenant-colonel, Laurent Soler, chambellan du prince Albert ; du conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, Patrice Cellario et bien d'autres, la présidente a mis l'accent sur la transmission du devoir de mémoire.

Moment d'émotion en évoquant le décès de Mireille Knoll et du colonel Arnaud Beltrame.

« C'est dire si notre respect de la mémoire doit rester plus que jamais l'une des valeurs les plus structurantes de notre histoire et de notre avenir commun », a souligné la successeuse de Danielle Melino.

Pour rendre hommage aux disparus de la Seconde guerre mondiale, la cérémonie a été ponctuée par l'intervention de Monsieur Gastaud. Ancien combattant de l'armée française, il a tenu à lire l'Ordre du jour numéro 9 de la première armée du Rhin et du Danude, texte du général de Lattre-de-Tassigny, fier d'annoncer la victoire de la France.

Après la dépose des gerbes, une minute de silence a été respectée avant de laisser retentir les hymnes nationaux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.