Rubriques




Se connecter à

Le 8-Mai 1945 commémoré à la Maison de France

À l'occasion de la commémoration du 8-Mai 1945, la FGFM a accueilli hier de nombreuses personnalités monégasques et françaises pour rendre hommage aux Anciens combattants

Sarah Ciampa Publié le 09/05/2018 à 05:07, mis à jour le 09/05/2018 à 05:07
Dépose des gerbes par le ministre d'État et l'ambassadrice de France à Monaco.
Dépose des gerbes par le ministre d'État et l'ambassadrice de France à Monaco. Cyril Dodergny

La paix, la démocratie, les valeurs, le respect de l'autre, la tolérance, sont et doivent rester des combats de chaque instant », a déclaré Michelle Mauduit-Pallanca, la nouvelle présidente de la Fédération des Groupements Français de Monaco, lors de la traditionnelle cérémonie du 8-Mai, hier à la Maison de France.

Entourée du ministre d'État, Serge Telle ; de Jacques Boisson, secrétaire d'État ; du président du Conseil national, Stéphane Valeri ; de Marine de Carné-Trécesson, ambassadrice de France à Monaco ; du lieutenant-colonel, Laurent Soler, chambellan du prince Albert ; du conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, Patrice Cellario et bien d'autres, la présidente a mis l'accent sur la transmission du devoir de mémoire.

Moment d'émotion en évoquant le décès de Mireille Knoll et du colonel Arnaud Beltrame.

 

« C'est dire si notre respect de la mémoire doit rester plus que jamais l'une des valeurs les plus structurantes de notre histoire et de notre avenir commun », a souligné la successeuse de Danielle Melino.

Pour rendre hommage aux disparus de la Seconde guerre mondiale, la cérémonie a été ponctuée par l'intervention de Monsieur Gastaud. Ancien combattant de l'armée française, il a tenu à lire l'Ordre du jour numéro 9 de la première armée du Rhin et du Danude, texte du général de Lattre-de-Tassigny, fier d'annoncer la victoire de la France.

Après la dépose des gerbes, une minute de silence a été respectée avant de laisser retentir les hymnes nationaux.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.