“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Vétuste", "familiale", "moderne", "propreté à revoir"... Que pensent les usager...

Grosse opération d'héliportage de matériel pour les déroutés de Sospel

Ces cinq bonnes raisons d'aller aux portes ouvertes des architectes à Menton

Il alimentait le trafic de cannabis aux abords du lycée Paul-Valéry de Menton

Pourquoi votre courrier arrivera une heure plus tard dès la fin du mois à Monaco

Le 21e open Junior de Cap-d'Ail ouvre le printemps du tennis azuréen

Mis à jour le 26/03/2018 à 05:13 Publié le 26/03/2018 à 05:13
C'est désormais le  « Tournoi ITF Junior de Cap-d'Ail-Alpes-Maritimes » grâce à un partenariat avec le Conseil départemental.	(DR)

Le 21e open Junior de Cap-d'Ail ouvre le printemps du tennis azuréen

Le tournoi qui rassemble la future élite du tennis aura lieu du 7 au 14 avril sur la commune. Après vingt ans de création, il aborde une nouvelle décennie avec sérénité pour son avenir

Après les internationaux d'Australie, les tournois indoors et le Masters de Miami, le circuit du tennis international amorce son retour sur la terre battue européenne en faisant un détour par la Côte d'Azur avant d'aborder la ligne droite qui mène à Roland-Garros.

Avec les tournois ITF juniors de Cap-d'Ail et de Beaulieu, le challenger féminin de Cagnes-sur-Mer, le « future » de Grasse, le Monte-Carlo Rolex, les Alpes-Maritimes deviendront au printemps, la capitale mondiale du tennis.

Au travers de ces événements prestigieux, c'est un panorama complet du tennis au plus haut niveau qui est proposé aux amoureux de la petite balle jaune : les espoirs garçons et filles à Cap-d'Ail et Beaulieu, le tennis féminin...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct