“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L’Académie Rainier-III de Monaco fermée jusqu’à nouvel ordre

Mis à jour le 13/09/2020 à 16:56 Publié le 13/09/2020 à 16:56
Les travaux ne pourront commencer qu’après le retour des expertises.

Les travaux ne pourront commencer qu’après le retour des expertises. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’Académie Rainier-III de Monaco fermée jusqu’à nouvel ordre

Un incident sur le système de ventilation a contraint la mairie à différer la rentrée scolaire dans l’attente de travaux diligentés par l’État. Des solutions de délocalisation des cours sont à l’étude.

Comme si la crise sanitaire et son lot de restrictions ne suffisaient pas, l’Académie Rainier-III doit composer avec une autre tuile majeure en cette rentrée scolaire: l’indisponibilité de ses locaux!

"Un incident est intervenu sur le système de ventilation durant l’été", explique-t-on en mairie. La ventilation à plat, l’humidité a logiquement gagné du terrain, si bien que la reprise des cours a dû être décalée.

"Les Classes à Horaires Aménagés (CHAM) débuteront le 5 octobre 2020 [au lieu du 14 septembre, N.D.L.R.]. La date de rentrée pour les élèves de l’enseignement traditionnel sera communiquée ultérieurement."

"Garantir la continuité de l’enseignement"

"La situation actuelle de l’Académie Rainier-III est une priorité du Conseil communal. Les équipes administratives et techniques, tant de la commune que du gouvernement princier mettent tout en œuvre, afin de garantir la continuité de l’enseignement artistique et musical dans les meilleures conditions", assure la mairie, dont la recherche de solutions provisoires pour délocaliser les cours est "en bonne voie".

Quant aux travaux, ils ne pourront démarrer qu’après le retour des expertises diligentées par le gouvernement, l’établissement relevant du contingent des Domaines. Travaux qui pourraient être conséquents.

En attendant, l’administration de l’Académie est temporairement déplacée à la Maison des Associations – 2 bis promenade Honoré-II – depuis le 9 septembre.

Les personnels administratifs restent joignables aux numéros habituels, de 8h30 à 16h30.

Jade Sapolin.
Jade Sapolin. Photo mairie de Monaco
Jade Sapolin devient la première directrice de l’institution

Ce 1er septembre, Jade Sapolin a pris la succession de Christian Tourniaire à la direction de l’Académie de musique et de théâtre Rainier-III, devenant la première femme aux commandes de l’institution depuis sa création en 1922.

Si Jade Sapolin vit une arrivée mouvementée, entre crise sanitaire et incident technique (lire ci-contre), son CV suffit à témoigner de son goût prononcé du défi.

Âgée de 40 ans, mariée, cette mère de famille de deux enfants est musicienne de formation. Une violoncelliste émérite puisque 1er Prix de violoncelle de la Ville de Paris en 2000, 1er prix de Musique de Chambre en 2002, et 1er prix de Violoncelle en 2003 au Conservatoire National de Région (CNR) d’Aubervilliers.

"Elle décide en 2008 de créer une structure administrative de gestion de projets culturels pour le spectacle vivant avec laquelle elle accompagne différents ensembles musicaux, festivals et projets pédagogiques ainsi qu’une Fondation dédiée aux jeunes étudiants participant à des masterclasses conduites par des solistes internationaux", précise la mairie.

"Dix ans plus tard, Jade Sapolin rejoint l’école Prizma, musique, danse, peinture et théâtre de Boulogne-Billancourt en qualité de directrice adjointe, avant de prendre en juillet 2018 la direction du Conservatoire de Bois-Colombes qui accueille chaque année près de 700 élèves."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.