“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vénantino Vénantini était parrain du Festival «Les Héros de la Télé » en 2017 à Beausoleil.

Une messe hommage pour Vénantino Vénantini

Les 4 comédiens de la cie Ségurane ont réjoui les Turbiasques, avec leur interprétation jouissive des personnages et répliques signés Isabelle Mergault.

Adieu je reste ! : un nouveau joli succès pour la Cie Ségurane

Le livre Des vestiges et des hommes présenté à Beaulieu

Françoise Berthelot et René Dalmasso, architectes mentonnais, proposent de faire découvrir leur métier, samedi à l'Hôtel Lemon.

Les architectes vous ouvrent leurs portes

Travail pour les jeunes de Monaco : de la CID au CDI

La voix du prince Albert

Mis à jour le 29/12/2017 à 05:02 Publié le 29/12/2017 à 05:02
Le souverain aux commandes du Yersin et des Explorations de Monaco.

Le souverain aux commandes du Yersin et des Explorations de Monaco. Monaco Explorations

La voix du prince Albert

Le souverain a beaucoup voyagé en 2017. En sa qualité de chef d'État, bien sûr, en participant notamment à l'assemblée générale des Nations Unies, ou en lançant les Explorations de Monaco

Il a ça dans le sang. Le souverain a hérité ce goût prononcé pour les expéditions scientifiques à travers le monde de son trisaïeul le prince Albert Ier. Il est d'ailleurs le seul chef d'État en exercice à pouvoir se targuer d'avoir foulé les deux pôles, Nord et Sud. C'était avant son avènement. Depuis douze ans qu'il est au pouvoir, le prince Albert II a dû refréner ses envies d'ailleurs. Jusqu'en 2017.

Le jeudi 27 juillet, à 22 h, le Yersin, un navire scientifique hautement équipé, quittait le port de Monaco sous la bannière « Monaco Explorations ». C'était le point de départ d'un périple scientifique sur les mers du globe prévu pour durer trois ans. Le principe voulu par le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct