Rubriques




Se connecter à

La voiture de demain se dévoile à Monaco

Le premier Salon international de l'automobile de Monaco s'est ouvert jeudi. L'occasion de découvrir des modèles d'exception... et de dévoiler des innovations du monde des transports

Publié le 18/02/2017 à 05:07, mis à jour le 18/02/2017 à 05:07

Ils sont partout. De la place du Palais à celle du Casino en passant par le port Hercule. Beaucoup de véhicules s'exposent dans le cadre du premier Salon international de l'automobile de Monaco, qui s'est ouvert ce jeudi et dure jusqu'à demain. Particularité : le salon met l'accent sur le « développement durable et responsable ».

Des modèles d'exception

Il y a d'abord des modèles d'exception. Chez Mercedes, une voiture, en particulier, attire beaucoup de regards. Toute parée de gris, elle a la forme d'une ogive. Beaucoup de curieux se pressent autour, penchés en avant, devant des vitres qui semblent opaques mais ne le sont pas. Voilà la F 015, prototype d'une voiture autonome (Photo 2).

 

Chez Lexus, la LC 500 se dévoile, après Paris et avant Genève, sa commercialisation est prévue en juin (Photo 3).

Il y a aussi les Tesla aux airs futuristes, l'impressionnant concept car Renault Trezor (nos éditions d'hier)...

D'autres voitures sont plus classiques. Comme cette Nissan Leaf coupée en deux, qui permet aux visiteurs de voir l'intérieur du véhicule et notamment le moteur 100 % électrique (Photo 1).

Des voitures en nombre, donc, mais pas seulement. Le salon offre aussi un espace aux innovations. Plusieurs start-up ont fait le déplacement. Drivoon veut lancer un système de lignes régulières de covoiturage en direction des aéroports. Moins cher et plus écologique que le taxi. Les tests sont prévus pour avril à Lyon, avec, en ligne de mire, un déploiement à Paris ou Nice début 2018.

Les startups aussi présentes

ParkMatch est un système qui propose de sous-louer son parking, de particulier à particulier, via une application et une télécommande connectée en bluetooth. L'application sera en phase de test, à Lyon là aussi, en mars et en avril.

 

Juste à côté, Mon Specialiste Auto. Depuis dix-huit mois, le site propose de mettre en relation particulier et spécialistes qui apportent assistance lors de l'achat d'une voiture d'occasion. Objectifs : accompagner, voire envoyer quelqu'un regarder le véhicule, si l'on n'est pas sur place. Cela permet de vérifier la cohérence du kilométrage, de déceler d'éventuels vices cachés, voire de faire baisser le prix ou de faire faire des réparations avant l'achat. Moralité : le futur de l'automobile se déroule aussi sur le web.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.