“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Villa Paloma accueille un nouvel espace créatif pour les enfants pendant les vacances scolaires

Mis à jour le 10/07/2019 à 08:26 Publié le 10/07/2019 à 09:00
Les premiers ateliers ont débuté autour de l’exposition Ettore Spalletti à la Villa Paloma.

Les premiers ateliers ont débuté autour de l’exposition Ettore Spalletti à la Villa Paloma. Photo Cyril Dodergny

La Villa Paloma accueille un nouvel espace créatif pour les enfants pendant les vacances scolaires

Le Nouveau Musée National de Monaco a inauguré lundi «Le Studio», son nouvel espace pédagogique à la Villa Paloma. Objectif: libérer l’esprit des enfants

On croirait entrer dans l’atelier d’un archéologue. Pourtant, c’est bien à la Villa Paloma qu’un nouvel espace pour les ateliers artistiques a ouvert ses portes en ce début de semaine. Conçu par le collectif parisien de design Studio Quetzal, le lieu a été pensé pour "mieux accueillir les élèves et enfants pendant les vacances et périodes scolaires", explique Benjamin Laugier, responsable des publics du NMNM.

"Un laboratoire d’expérimentations"

"L’idée est de jouer avec cet espace pour proposer une meilleure expérience aux enfants", déclare Benjamin Lina, un des designers du collectif. C’est simple, les enfants peuvent tout faire, ou presque. "Grâce aux murs en verre, ils peuvent dessiner aux feutres, peindre, tout est facilement lavable", assure-t-il.

Le liège, représentant la partie technique de l’atelier, couvre le sol et un pan de la pièce. "L’esprit était de réaliser un laboratoire d’expérimentations comme un archéologue. D’où la présence de pictogrammes, à la manière de hiéroglyphes, qui viennent indiquer l’organisation des outils", commente Adrien Gadet, membre du Studio Quetzal.

Un espace modulable

"Nous voulions créer un espace minimaliste où tous les éléments pouvaient se ranger pour libérer l’esprit des enfants, qu’ils ne soient pas perturbés par autre chose que leur création", renchérit le concepteur. Ainsi, le mobilier en bois, modulable et superposable, permet différents scénarios d’usage dans l’atelier. Le collectif a pensé à tout. "Nous avons déjà réalisé des workshops avec des enfants donc c’est une pièce que nous comprenons."

Entre tradition et modernisme

Équipé des outils traditionnels de l’éducation artistique : dessin, peinture, sculpture, Le Studio sera également le lieu de la pédagogie par l’image et les technologies. Les tiroirs du mur en liège cachent des feutres et des pinceaux mais pas seulement. Vidéoprojecteur, écrans, logiciels 3D et une fraiseuse numérique viennent compléter la collection d’outils. "Nous franchissons une étape supérieure dans la façon dont on organise nos ateliers", se réjouit Benjamin Laugier, responsable des publics des Musées.

Le Studio est désormais ouvert et accueillera tout le mois de juillet les enfants lors des ateliers autour du portrait et des plantes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.