“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La Turbie : le maire sortant présente ses colistiers

Mis à jour le 20/01/2020 à 10:28 Publié le 20/01/2020 à 10:28
L’équipe de « La Turbie, c’est vous », réunie autour du maire sortant, Jean-Jacques Raffaele.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Turbie : le maire sortant présente ses colistiers

Pour briguer un deuxième mandat, Jean-Jacques Raffaele a construit une équipe avec une dizaine de nouvelles têtes et va entamer une série de douze réunions de quartier

Quelques jours après avoir annoncé sa candidature pour un deuxième mandat, Jean-Jacques Raffaele a dévoilé, vendredi soir, les membres de sa liste. Entrant de plain-pied dans la campagne, au cours d’une réunion publique devant 200 personnes où le maire a défendu son bilan, en rappelant les engagements pris en 2014, « et en montrant que nous sommes allés bien au-delà ».

Pour continuer, le maire sortant a mobilisé 22 colistiers réunis sous la bannière « La Turbie, c’est vous » (1). Onze femmes, douze hommes. Dans le lot, le maire et onze élus actuels. Donc, une dizaine de nouvelles têtes.

« Certains ont décidé d’arrêter pour des raisons personnelles, d’autres professionnelles. Des élus avaient également envie de lever le pied », plaide Jean-Jacques Raffaele qui renouvelle son équipe de moitié pour cette nouvelle bataille électorale. « Mais ça n’a pas été difficile de trouver de nouveaux colistiers, Nous avons un bon bilan, certains voulaient nous rejoindre pour s’investir. »

La première adjointe ne se représente pas

Sur ses cinq adjoints actuels, Liliane Cloupet, Hélène Grouselle et Alexandre Berro repartent en campagne. La première adjointe, Denise Gelso, elle, ne brigue pas un nouveau mandat. Qui pour la remplacer ? « C’est trop tôt pour le dire, nous ne sommes qu’au début de notre campagne », répond Jean-Jacques Raffaele, même s’il avoue avoir déjà « une petite idée ».

Pour l’heure, le maire sortant, qui n’a aucun candidat déclaré pour le moment face à lui, entendant réussir sa campagne auprès des Turbiasques, qui sera rythmée par douze réunions de quartier. « Mon programme est construit sur la défense de la qualité de vie, mais nous allons écouter les habitants de tous les quartiers. »

Première réunion ce vendredi 24 janvier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.