Rubriques




Se connecter à

La tournée américaine

Les Ballets de Monte-Carlo ont effectué une tournée aux États-Unis, du 25 février au 4 mars, pour présenter « Roméo et Juliette » et « La Belle », deux chorégraphies de Jean-Christophe Maillot

Publié le 08/03/2018 à 05:08, mis à jour le 08/03/2018 à 05:08

Tout a commencé à la Nouvelle-Orléans. Le 25 février, la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo a présenté « Romeo et Juliette », de Jean-Christophe Maillot, pièce créée en 1996 et dansée plus de 300 fois à travers le monde, sur la scène du Mahalia Jackson Theater. Une unique représentation en réponse à l'invitation de la « New Orleans Ballet Association » (NOBA), qui a reçu l'ovation du public.

La tournée des Ballets de Monte-Carlo collait avec la célébration des 300 ans de la Nouvelle-Orléans. L'occasion pour l'ambassade de Monaco aux États-Unis, représentée par Maguy Macario-Doyle, avec le soutien de son consulat général à New York et son consul honoraire à la Nouvelle-Orléans, d'organiser une série d'événements. Il y a notamment eu un hommage photographique mettant en scène des personnalités emblématiques du passé (« Légendes de Monte-Carlo ») et la première exposition de photos d'Alice Blangero, « Inside Les Ballets de Monte-Carlo », la photographe officielle des Ballets de Monte-Carlo, qui montre les coulisses de la Compagnie.

Après la Nouvelle-Orléans, Mineapolis et Chicago

 

C'est ensuite à Minneapolis que les Ballets de Monte-Carlo ont continué leur tournée, dans le campus de l'université du Minnesota, au sein du Northrop Auditorium, avec deux représentations de « Roméo et Juliette ».

Une première particulière pour certains danseurs de la compagnie. En effet, Simone Tribuna a dansé pour la première fois le rôle de Roméo et Matej Urban, depuis septembre 2017 aux Ballets de Monte-Carlo, a interprété pour la première fois celui de Frère Laurent.

Un véritable succès à l'issue des deux spectacles, avec unestanding ovation chaque soir.

En clôture de ce déplacement aux États-Unis, la compagnie a donné deux représentations de « La Belle », chorégraphie de Jean-Christophe Maillot créée en 2001, les 3 et 4 mars à Chikcago, sur la prestigieuse et historique scène de l'Auditorium Theatre of Roosevelt University, aussi connu sous le nom de « The Fine Arts Building ».

 

Moment unique pour Katrin Schrader, 21 ans, jeune danseuse belge, depuis deux ans au sein de la compagnie et qui a interprété pour la première fois, le rôle de la Belle lors des deux représentations.

Là encore, ovation du public. Une bien belle tournée américaine, en somme.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.