“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Sûreté publique éprouvée mais déterminée

Mis à jour le 17/01/2018 à 05:04 Publié le 17/01/2018 à 05:04
Hier matin, après la cérémonie, le souverain a remis une distinction à 19 fonctionnaires de police, qui se sont distingués par des actes de courage et de dévouement au cours d'interventions en 2016 et 2017. Notamment, en septembre 2016, lorsqu'un homme a tenté de se suicider en se jetant dans le vide. Mais aussi au cours du braquage de la bijouterie Graff en décembre 2016 et de la bijouterie Cartier en mars 2017.

La Sûreté publique éprouvée mais déterminée

À l'occasion des vœux, Richard Marangoni est revenu sur une année 2017 jugée « intense et éprouvante » pour son service, où il assure un « sens du devoir remarquable »

Salle comble hier matin. C'est sûrement le rendez-vous des vœux le plus couru de la Principauté. Le ban et l'arrière-ban de la société monégasque se sont retrouvés autour du souverain pour la cérémonie de début d'année de la Sûreté publique. Une cérémonie délocalisée, cette année, dans la grande salle du Musée océanographique, pour permettre la distinction de 19 fonctionnaires, salués pour acte de courage et de dévouement au cours des années 2016 et 2017.

Avant cela, le directeur de la Sûreté publique, Richard Marangoni, a comme à l'accoutumée, dressé le bilan de l'année écoulé. « L'année dernière, j'avais débuté mon propos en indiquant que l'exercice écoulé avait été, pour mon service, particulièrement chargé et éprouvant. Mais, je n'imaginais pas que celui-là allait...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct