“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La société Exatec vient en aide aux Antilles

Mis à jour le 16/05/2018 à 05:11 Publié le 16/05/2018 à 05:11
Partis de Menton, les deux distributeurs de billets, offerts par la société Exatec, ne devraient pas tarder à être livrés sur les îles Saint-Barthélemy et Saint-Martin.	(DR)

La société Exatec vient en aide aux Antilles

Installée dans la zone économique de Saint-Roman à Menton depuis 2013*, la société Exatec est la discrétion même.

Installée dans la zone économique de Saint-Roman à Menton depuis 2013*, la société Exatec est la discrétion même.

Spécialisée dans la refonte d'automates bancaires et le reconditionnement de leurs pièces détachées, elle travaille principalement à l'export et notamment avec les pays africains. Une ouverture constante sur le monde qui est sans doute à l'origine de l'opération caritative qu'elle vient d'initier.

« En voyant le malheur s'abattre sur les Antilles, nous nous sommes demandés comment, à notre échelle, nous pouvions porter secours aux victimes » explique Thierry Boucard, le directeur de la société mentonnaise.

La fibre solidaire

Très vite, la petite entreprise d'une vingtaine d'employés, qui a la fibre solidaire - elle participe régulièrement à des collectes de fournitures scolaires pour l'Afrique en partenariat avec le Rotary de Beausoleil-RCM-Cap-d'Ail-La Turbie -, a l'idée de faire don de deux distributeurs de billets pour aider à la relance économique des deux îles sinistrées par l'ouragan Irma en septembre 2017, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

« Préparées par nos équipes dans les ateliers de Menton et entièrement rénovées pour être compatibles avec les réseaux sur place, nos deux machines doivent être remises à la Caisse d'Épargne des Antilles, qui est la banque la plus implantée dans les Dom-Tom, par l'intermédiaire de sa maison-mère basée à Aix-en-Provence (Caisse d'Épargne Provence Corse) », précise Thierry Boucard.

Le directeur de la CEPC, Robert Blanc et Jean-Paul Roussel, responsable des automates, ont fait le déplacement depuis Aix jusque dans la cité des citrons pour saluer ce geste solidaire d'une valeur de 12 000 euros pour chaque distributeur (prix neuf) et recevoir les deux automates.

Qui ne devraient pas tarder à arriver à destination (les procédures douanières restent longues !). Une petite cérémonie est prévue aux Antilles dès leur réception.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct