“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La sécurité, une priorité

Mis à jour le 13/01/2016 à 05:12 Publié le 13/01/2016 à 05:12
Vingt-deux caméras vont être installées d'ici avril. Elles sont notamment financées par Monaco, à hauteur de 140 000 euros.	(Photomontage J.-F. O)
Je découvre la nouvelle offre abonnés

La sécurité, une priorité

La première caméra de vidéosurveillance sera installée d'ici la fin du mois en centre-ville.

La première caméra de vidéosurveillance sera installée d'ici la fin du mois en centre-ville. Vingt et une autres suivront jusqu'en avril. Deux caméras mobiles compléteront le dispositif. Après avoir doublé l'effectif de la police municipale entre 2008 et 2016 (passant de 16 à 32), et parce qu'«il y a une carence de la police nationale », le maire a été suivi à l'unanimité par ses conseillers municipaux pour renforcer la sécurité par un dispositif de vidéosurveillance. En plus de l'État français, Monaco participe au financement à hauteur de 140 000 euros, ce qui représente « un bon tiers de l'investissement ».

« Cette participation déterminante de la Principauté vient accompagner une politique de sécurité que nous souhaitons encore renforcer. » Beausoleil va recruter une brigade cynophile, composée de deux équipes. « La Ville a aussi pour projet de racheter les locaux du commissariat pour y rassembler en un même lieu police nationale et police municipale, ce qui ne pourrait qu'optimiser encore la surveillance du territoire et l'intervention coordonnée des forces de police. De même, nous avons conservé les locaux de l'ancienne gendarmerie, n'abandonnant pas le souhait qu'au moins un de ses services soit présent dans la commune. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.