“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La SBM à la recherche de 600 saisonniers

Mis à jour le 15/01/2018 à 05:18 Publié le 15/01/2018 à 05:18
La société organise cette journée sous forme d'entretiens express avec les représentants de ses différents établissements pour recevoir les candidats.

La société organise cette journée sous forme d'entretiens express avec les représentants de ses différents établissements pour recevoir les candidats. archives Michael Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La SBM à la recherche de 600 saisonniers

Le groupe organise le 23 janvier une journée de recrutement pour composer les équipes nécessaires pour supporter la fréquentation de ses établissements en été

La saison estivale n'est pour l'heure qu'une promesse dans les frimas de l'hiver.

Mais le 23 janvier, les équipes de la Société des Bains de Mer seront sur le pont pour une journée de recrutement de 9 h 30 à 17 heures au Sporting.

Objectif : proposer des postes dans le secteur de la restauration et de l'hôtellerie pour faire vivre ses établissements au plus fort de la fréquentation annuelle.

Room service à l'hôtel de Paris, gouvernante à l'Hermitage, serveur aux restaurants du Casino, maître nageur au Thermes marins, barman au Buddha Bar…

Des emplois soumis à des grilles salariales, mais qui peuvent être aussi (et surtout) très rémunérateurs avec les pourboires.

C'est la deuxième année que le groupe mène une journée d'envergure.

« C'est un moment important pour composer nos équipes dans la diversité de nos métiers » précise Jean-François Mariotte, le directeur des ressources humaines.

Chaque saison, l'entreprise emploie quelque 600 personnes en contrat saisonnier.

De façon large d'avril à octobre avec une concentration sur les mois de juillet et août.

« On recherche la motivation »

Plus de la moitié des postes seront à pourvoir pour la journée du 23 janvier. Auxquels s'ajoutent les emplois renouvelés chaque année et ceux qui seront recrutés lors d'une seconde session à Courchevel, en direction des saisonniers qui font l'hiver en station de ski et l'été sur la Riviera.

Parmi les besoins principaux : le staff du Monte-Carlo Beach (qui ouvre seulement en saison et où on peut être aide-plagiste dès 16 ans), et le Sporting d'été où le Jimmy'z, la Salle des Étoiles et le futur nouveau restaurant Coya demandent de la main-d'œuvre. Quand on pense saisonnier, on pense aussi voiturier au Sporting. C'est un des postes les plus convoités, et principalement occupés par des recrues monégasques, même s'il est parfois difficile d'en trouver. « La moitié de nos saisonniers sont des nationaux, des résidents et communes limitrophes. La priorité nationale prévaut aussi sur les contrats temporaires, cela fait partie de notre ADN » souligne Jean-François Mariotte, qui précise, « nous sommes une entreprise tournée vers la jeunesse, c'est aussi notre rôle social. Et certains employés saisonniers ont fini par être intégrés dans la société ».

Ses conseils pour se présenter à la session d'embauche du 23 janvier ? Venir avec un CV et de la bonne volonté.

« On doit coller à l'excellence de la société, mais ce que nous recherchons d'abord c'est l'envie et la motivation, car c'est un gros rythme de travail ».

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.