“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La route de la Tête de chien fermée à la circulation le 6 juillet

Mis à jour le 29/06/2019 à 10:25 Publié le 29/06/2019 à 10:25
En mai, sous la direction de Sabrina Deriu, directrice adjointe des services techniques, Cédric et Cédric, la brigade verte de La Turbie, ont exécuté les travaux de sécurisation de la route.

En mai, sous la direction de Sabrina Deriu, directrice adjointe des services techniques, Cédric et Cédric, la brigade verte de La Turbie, ont exécuté les travaux de sécurisation de la route. M.-E. C.

La route de la Tête de chien fermée à la circulation le 6 juillet

Après avoir aménagé en mai la route de la Tête de chien pour y réduire la vitesse, la Ville de La Turbie fermera le bout de la route à la circulation automobile le 6 juillet.

Après avoir aménagé en mai la route de la Tête de chien pour y réduire la vitesse, la Ville de La Turbie fermera le bout de la route à la circulation automobile le 6 juillet. Une expérience d’une journée, qui pourrait se renouveler si elle trouve la faveur du public.

La partie concernée va des Hauts de Monte-Carlo (entrée n°4) jusqu’au fort. De 8 h à 18 h, les automobilistes devront garer leur véhicule sur les parkings de la piscine et continuer à pied pour accéder au massif.

L’idée de cette journée sans voiture est née à la suite du salon Top Marques Monaco, avec la participation des « supercars » qui aiment monter à La Turbie pour faire vrombir leur moteur et se mettre en scène devant les panoramas époustouflants pour des photos avantageuses. Cette année, la police municipale avait décidé de fermer le bout de la route de la Tête de chien pour décourager ces pratiques, non seulement dangereuses mais aussi agressives pour l’environnement.

À nouveau en septembre ?

La mesure s’est révélée efficace, avec un effet imprévu : « Les sportifs n’ont pas rechigné et les promeneurs ont été ravis. Ils ont pu bénéficier de toute la largeur de la route et laisser les enfants courir et jouer, faire du vélo, sans crainte des voitures, raconte le maire. Alors nous retentons l’expérience, cette fois pour le seul plaisir des promeneurs. Si le succès est confirmé, alors nous pourrions reproduire cette journée sans voiture en septembre, une fois la piscine municipale fermée au public. » Car si l’on empêche les voitures de circuler et de se garer de part et d’autre de cette portion de route, il faut leur faciliter le stationnement.

Cette initiative va dans le sens d’une double volonté communale. D’une part, sécuriser la route de la Tête de chien. En mai, les équipes techniques ont aménagé, en amont des Hauts de Monte-Carlo, un chemin piétonnier sur 400 mètres, depuis le débouché du chemin de la pinède. Et, pour limiter la vitesse, ils ont réduit la chaussée par la création de deux îlots centraux successifs et de 9 places de stationnement le long de la voie.

L’autre volonté vise à maîtriser la fréquentation de loisirs de la Tête de chien, afin d’en préserver les richesses écologiques et paysagères.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.