“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Roca Jet Club rafle tous les podiums

Mis à jour le 14/02/2020 à 11:27 Publié le 14/02/2020 à 11:27
La Monégasque Lisa Caussin-Battaglia enchaîne les performances.
	(DR)

La Roca Jet Club rafle tous les podiums

La saison se termine magnifiquement bien pour la section compétition du Roca Jet Club.

La saison se termine magnifiquement bien pour la section compétition du Roca Jet Club. En effet, après le titre de champion d’Europe d’endurance remporté par l’équipe masculine (Jean-Pierre Bessero et Gérard Pouget), Lisa Caussin-Battaglia, déjà vice-championne de la coupe d’Europe IJSBA, accède au Top 5 du World Ranking UIM, classement mondial des pilotes féminines, en finissant à la 7e place des championnats du monde et 5e aux championnats d’Europe UIM.

La pilote monégasque avait décidé de se consacrer à 100 % dans la course cette année. En accord avec son entraîneur Michel Torre, elle a participé aux coupes du monde IJSBA intitulées « World Series Triple Crowns », comprenant trois compétitions : en Belgique, aux États-Unis et la finale à Pattaya en Thaïlande, qui s’est déroulée du 2 au 5 décembre. Elle était inscrite dans deux catégories. La première, « Ski Stock », seule féminine, Lisa Caussin-Battaglia s’était qualifiée pour les épreuves finales, où seulement 14 pilotes sur les 23 inscrits étaient retenus. À l’issue de quatre courses très disputées et malgré une chute au départ lors de la première manche, elle parviendra à décrocher le titre de vice-championne du monde à un seul point de la première marche, dévolue à un pilote américain.

Après cette superbe performance, la pilote du Roca Jet Club s’alignera dans la catégorie féminine, gonflée à bloc par sa magnifique prestation chez les hommes. A l’issue des quatre manches que comportait l’épreuve, elle remontera à nouveau sur le podium général, mais cette fois sur la troisième marche. Ces performances sont le fruit d’un énorme travail tout au long de l’année aussi bien avec les entraînements en mer au sein du Roca Jet Club, que la préparation physique au Yacht-club de Monaco et la Monaco Sport Academy.

La trêve sportive sera de courte durée pour la section compétition puisque le mois de février annonce déjà la reprise des championnats du monde. C’est sur une manche inédite au Koweit que débutera le championnat cette année. Pas moins de dix épreuves mondiales, cinq européennes et trois nationales attendent notre jet-skieuse cette saison, avec pour but de renouveler ses excellentes performances et pourquoi pas, cette fois-ci, gravir la plus haute marche du podium.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.