“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La Quinte artistique : une affluence plutôt mitigée

Mis à jour le 07/11/2017 à 05:22 Publié le 07/11/2017 à 05:22
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Quinte artistique : une affluence plutôt mitigée

beaulieu-sur-mer

Après trois soirs à recevoir le public pour son premier festival de musique et d'humour, La « Quinte artistique », le casino de Beaulieu est à l'heure du bilan. Avant les comptes, Antoine Herboux, son directeur général, reste mitigé. Un peu déçu par l'affluence : six cent cinquante personnes reçues, soit deux cents de moins que la jauge possible. « On pensait avoir plus de monde », avoue-t-il, bien que là n'était pas le but ultime de l'opération. « Sur les trois soirs, on a réussi à toucher des gens qui ne fréquentaient pas ou ne connaissaient même pas du tout le casino. Beaucoup de moins de 35 ans et certains qui venaient de loin, comme de Fayence. » C'était bien là une des motivations principales de l'événement : rajeunir et étendre le public du casino.

Côté organisation, le sourire s'affiche : « Il n'y a pas eu de couac et nous n'avons eu aucune remarque négative de ceux qui sont venus. » Seule ombre au tableau, la soirée de samedi, dont le cœur de cible était clairement jeune et qui a subi la concurrence des NRJ Music awards en direct de Cannes.

Pour le public, il semble que le bouche à oreille ait été positif. Chloé, 16 ans, venue avec sa mère assister au one-woman-show de Nora Hamzawi, jeune étoile montante de la scène humoriste française. L'adolescente a trouvé les lieux « magnifiques » et l'accueil « parfait », appréciant le verre offert à l'arrivée et le cocktail dînatoire « très varié, bon et copieux ». Quant au spectacle : « J'ai adoré ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri. Elle était géniale ! » Un point de vue partagé par Alia, une spectatrice niçoise : « c'est un spectacle rythmé, complètement maîtrisé par cette tornade trentenaire déjantée. »

Unanimité côté talent

En effet, la salle était comble et hilare pour ce premier soir. Le coup de cœur de la direction restera tout de même le chanteur Barcella. L'amoureux du slam a assuré la seconde partie de soirée ce jour-là : « Il a été vraiment fabuleux. Il a joué avec les mots et le public. Un spectacle de très très haut niveau ! »

D'ailleurs, Antoine Herboux pose « un bilan artistique vraiment positif, avec de belles découvertes qui confirment ce que l'on pensait ». La prochaine « Quinte » devrait donc encore nous faire « connaître des artistes connus », avec, espérons-le, un nombre croissant de spectateurs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.