“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La Principauté devient actionnaire de TF1

Mis à jour le 10/06/2016 à 05:14 Publié le 10/06/2016 à 05:14
L'État monégasque se sépare au passage de ses parts dans TMC.	(Archives NM et AFP)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Principauté devient actionnaire de TF1

Le groupe TF1 a racheté les 20 % que détenait la Principauté de Monaco dans le capital de TMC, a annoncé le groupe de la première chaîne dans un communiqué diffusé hier.

Le groupe TF1 a racheté les 20 % que détenait la Principauté de Monaco dans le capital de TMC, a annoncé le groupe de la première chaîne dans un communiqué diffusé hier.

En contrepartie, la Principauté rentre dans le capital de TF1.

« Cette transaction se fera par échange d'actions, permettant ainsi à la Principauté de Monaco, actionnaire de TF1, de rester associée aux succès de TMC et du groupe TF1 », indique-t-on du côté du groupe.

Monaco détiendrait ainsi 1,1 % du capital de la chaîne. « Cette transaction ne modifie en rien le fonctionnement actuel de la chaîne TMC, dont le siège et les activités se trouvent à Monaco », a assuré TF1.

Reprise des fréquences

TMC est désormais entièrement détenue par le groupe TF1, qui possède également NT1, HD1, LCI, Histoire ou TV Breizh.

Une opération qui fait suite à un autre événement intervenu sur les ondes monégasques il y a quelques semaines. La Principauté était en effet redevenu majoritaire (51 %) dans l'actionnariat de la S.A.M Monte-Carlo Radiodiffusion en rachetant 2 % de ses parts à l'opérateur TDF.

Cette montée de l'État au capital de la S.A.M Monte-Carlo Radiodiffusion, concessionnaire exclusif pour la diffusion sur les fréquences monégasques des radios en FM et numérique, sur les ondes longues et moyennes, ainsi que de la télévision numérique, s'inscrivait clairement dans une volonté de remettre la main sur ses fréquences.

Consécutivement à cette annonce, la S.A.M Monte-Carlo Radiodiffusion avait procédé à un changement de dénomination pour devenir Monaco Media Diffusion.

Le journaliste Jean-Louis Filc étant nommé administrateur de cette entité par le prince Albert II.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.