“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La princesse Stéphanie et sa fille ont distribué les colis de Noël aux aînés

Mis à jour le 19/11/2019 à 09:08 Publié le 19/11/2019 à 09:14
Pour les aînés de Monaco, c’est toujours un moment riche en émotions.

Pour les aînés de Monaco, c’est toujours un moment riche en émotions. Photo Jean-François Ottonello

La princesse Stéphanie et sa fille ont distribué les colis de Noël aux aînés

Accompagnée de sa fille, Camille Gottlieb, la princesse Stéphanie a distribué, ce lundi, les traditionnels colis de victuailles de fin d’année à destination des aînés de la Principauté.

Ce lundi après-midi, malgré le froid et la pluie, il y avait foule devant le Foyer Rainier-III. Une longue file de parapluies s’étirait sur l’avenue de la Quarantaine. L’occasion pour les uns et les autres de prendre des nouvelles de la santé et de la famille, en attendant l’événement pour lequel ils s’étaient tous déplacés: la remise de colis de victuailles par la princesse Stéphanie et sa fille Camille Gottlieb, dans les locaux de l’amicale des aînés de Monaco.

Sur les tables, les sacs rouges pour les messieurs et blancs pour les dames, 800 au total, attendaient patiemment de retrouver les mains auxquelles ils étaient destinés, réchauffant les cœurs de tous en garnissant les tables de douceurs festives.

La princesse Stéphanie et sa fille, très en forme, ont offert aux aînés un moment de franche convivialité, ayant toujours un petit mot pour chacun. Un moment touchant qui renforce le sentiment de proximité et l’ambiance familiale typique de la Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.