“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La princesse Charlène s'engage pour le droit des enfants en Inde

Mis à jour le 12/12/2016 à 05:12 Publié le 12/12/2016 à 05:12
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La princesse Charlène s'engage pour le droit des enfants en Inde

La princesse de Monaco s'est rendue, pour la première fois en Inde, à la rencontre notamment de personnes exclues avant de prendre part à un sommet sur les droits de l'enfant

Quelques heures après avoir célébré, avec un peu d'avance, l'anniversaire de ses enfants, la princesse Charlène s'est envolée pour l'Inde le 8 décembre dernier, pour trois jours d'un déplacement inédit dans ce pays.

Aux côtés de ceux vivant avec le sida

La princesse a démarré ce séjour marquant dans le sud de l'Inde, à Dindigul, pour visiter l'organisation non-gouvernementale « Mass Trust » au St-Joseph Polytechnic College. L'ONG soutient notamment les enfants et les familles touchées par le virus du sida, afin de leur garantir un avenir en leur apportant des soins, une éducation et une formation professionnelle.

Pendant sa visite, la princesse Charlène a tenu à rencontrer une famille exclue par la communauté de son village à cause de sa séropositivité. « Un moment de partage empli d'une grande émotion » souffle-t-on dans l'entourage de la princesse.

Avec le Dalaï-lama

À l'occasion de ce déplacement, l'association « Monaco Aide et Présence » (MAP), dont le souverain est président d'honneur, a offert à « Mass Trust », un véhicule tout terrain pour permettre aux équipes de l'ONG de transporter des enfants atteints par le sida, qui doivent suivre un traitement médical lourd.

L'association MAP est engagée de longue date dans cette région de l'Inde, où elle apporte notamment une aide matérielle et financière à une centaine de familles.

Le lendemain, la princesse Charlène a rejoint la capitale du pays, New Delhi, pour prendre part au sommet « Laureats and Leaders for children ».

Une première édition d'un rendez-vous impulsé par Kailash Satyarthi, grand défenseur des droits de l'enfant dans son pays et prix Nobel de la paix en 2014.

Invitée d'honneur, au côté notamment du Dalaï-lama et du président de la république de l'Inde, Pranab Mukherjee, la princesse Charlène a parlé de son engagement dans la défense des droits de l'enfant devant un parterre de décideurs et leaders internationaux.

Elle a ensuite participé à des tables rondes concernant des thèmes qui lui sont chers comme l'atteinte de la dignité des enfants et l'abolition de la pauvreté dans le monde. Enfin, elle a présenté les actions de la fondation qui porte son nom et qui fêtera, ce mercredi 14 décembre, son quatrième anniversaire.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.