“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La princesse Charlène lance un appel international contre la noyade et la sécurité aquatique

Mis à jour le 16/06/2017 à 11:07 Publié le 16/06/2017 à 05:30
Lundi matin sur la plage du Larvotto, la princesse Charlène a pris part à des ateliers pour apprendre à des collégiens, les gestes qui sauvent dans l'eau.

Lundi matin sur la plage du Larvotto, la princesse Charlène a pris part à des ateliers pour apprendre à des collégiens, les gestes qui sauvent dans l'eau. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La princesse Charlène lance un appel international contre la noyade et la sécurité aquatique

À l'occasion de la Journée de l'enfant africain, la princesse Charlène a diffusé une déclaration pour appeler les autorités à se mobiliser pour lutter contre les noyades et prôner la sécurité aquatique.

À l'occasion de la Journée de l'enfant africain, la princesse Charlène a diffusé une déclaration pour appeler les autorités à se mobiliser pour lutter contre les noyades et prôner la sécurité aquatique.

L'Organisation Mondiale de la Santé estime que la noyade provoque la mort de plus de 60 000 enfants de moins de cinq ans, et plus de 360 000 personnes dans le monde chaque année.

En Afrique du Sud, la noyade est la 2e cause de mort accidentelle après les accidents routiers.

"Comme pour ces grandes épidémies mortelles, il faut engager un effort concerté et coordonné pour prévenir les décès par noyade. Les statistiques de décès par noyade en Afrique sont malheureusement les plus élevées au monde, mais elles se produisent tellement quotidiennement qu'elles ne sont guère mentionnées dans les médias locaux" écrit la princesse dans cette tribune reprise par plusieurs médias internationaux.

Un texte, où elle fait montre également de son expérience personnelle. "Pendant longtemps, l'eau a été ma vie. La découverte de la joie de nager m'a donné l'inspiration pour consacrer vingt années de ma vie à l'entraînement et à réaliser mon rêve de devenir une nageuse olympique. J'ai vu comment la natation pouvait non seulement changer des vies, comme elle l'a fait pour moi, mais aussi sauver des vies".

"Ensemble, nous pouvons sauver des vies"

"Mon histoire d'amour pour l'eau m'a entraînée au sommet du sport, et il représente toujours une grande partie de ma vie, que ce soit le surf ou le paddleboard, la course sur un waterbike pour une œuvre caritative, des longueurs dans la piscine, ou jouer avec l'eau avec mes enfants. Malgré cela, je suis également bien consciente des risques liés à l'eau. Apprendre le respect de l'eau, et apprendre à nager et à rester dans l'eau en toute sécurité peuvent réduire ces risques, donner confiance et une liberté formidable".

Depuis cinq ans, la Fondation Princesse Charlène a dispensé des cours de natation et de sécurité aquatique à quelque 30 000 personnes dans le monde.

"En cette Journée de l'enfant africain, au moment où nous célébrons la joie, le rire et l'avenir de nos précieux enfants, j'en appelle aux gouvernements du monde entier pour qu'ils inscrivent à leurs agendas le développement de la sécurité aquatique afin d'éviter la noyade. Si les pays, les ONG et les organismes internationaux réunissent leurs forces, la noyade ne sera plus un tueur silencieux, en Afrique ou ailleurs. Ensemble, nous pouvons sauver des vies".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.