“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La princesse Charlène en visite chez les aînés

Mis à jour le 13/08/2016 à 05:10 Publié le 13/08/2016 à 05:10
Autour de la princesse Charlène, Nathalie Amoratti-Blanc, directrice  d'A Qietüdine, Pierrette Calenco, pensionnaire, Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement-ministre pour les Affaires sociales et la Santé et Laure Santori, directrice adjointe du CHPG.

Autour de la princesse Charlène, Nathalie Amoratti-Blanc, directrice d'A Qietüdine, Pierrette Calenco, pensionnaire, Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement-ministre pour les Affaires sociales et la Santé et Laure Santori, directrice adjointe du CHPG. Jean-François Ottonello

La princesse Charlène en visite chez les aînés

L'épouse du souverain Albert II découvrait hier après-midi l'ensemble des locaux de A Qietüdine. Elle a ensuite offert des victuailles de Roc Agel et a partagé le goûter avec les retraités

Je me souviens bien de vous lorsque vous veniez participer aux meetings de natation et séjourniez à l'hôtel Terminus. » Hier, Andrée Escande, l'une des pensionnaires d'A Qietüdine, s'est réjouie de passer quelques instants avec la princesse Charlène à qui elle a parlé pour la première fois. « Elle est très simple et sympathique. » Dans la salle de restaurant de la maison de retraite, la princesse a tenu à saluer, une à une, toutes les personnes âgées présentes. « Gabriella est très bavarde... Jacques court partout...», a-t-elle confié.

Après l'échange, les présents. Des victuailles tout droit descendues de Roc Agel en cadeau, un petit mot pour chacun, beaucoup d'empathie et de gentillesse, des mains tendues, des baisers sur la main... Ce fut un joli moment d'émotion pour la première visite de la princesse Charlène à A Qietüdine. J.D.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct