“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La police municipale s'équipe de caméras individuelles

Mis à jour le 31/01/2018 à 05:24 Publié le 31/01/2018 à 05:24
Sur les uniformes des policiers, sont placées les caméras.

Sur les uniformes des policiers, sont placées les caméras. S.I.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

La police municipale s'équipe de caméras individuelles

Déclencher une petite caméra portative pour filmer incivilités et troubles à l'ordre public lors de leurs interventions, sera désormais possible aux agents de la police municipale de Beausoleil.

Déclencher une petite caméra portative pour filmer incivilités et troubles à l'ordre public lors de leurs interventions, sera désormais possible aux agents de la police municipale de Beausoleil.

Sur leurs uniformes de policier sont désormais apposés des petits boîtiers équipés de caméras individuelles. Un dispositif existant déjà sur d'autres communes et qui tend à se généraliser.

Depuis quelques semaines, les équipes du nouveau directeur de la police municipale, Henri Novak, expérimentent l'usage de ces caméras individuelles dans le cadre des interventions de ses agents. Une volonté de la commune d'équiper les policiers de ce matériel jugé sécuritaire et préventif. « C'est un moyen efficace de prévenir les violences et les contestations ultérieures », explique le chef de la police municipale.

« Sachant qu'elles sont filmées, les personnes concernées sont moins virulentes. Cela permet des contacts plus apaisés », souligne-t-il encore. Sauf dans le cas de réquisition judiciaire, les images ne peuvent être conservées plus de 6 mois, leur exploitation étant soumise aux Lois Informatiques et Libertés encadrées par la CNIL.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.