Rubriques




Se connecter à

La police maritime de Monaco fait l'acquisition d'une vedette "unique en Europe"

La Division police maritime et aéroportuaire de Monaco disposera, d'ici la fin de l'été 2020, d'un nouvel outil de dissuasion et d'intervention dans le bassin méditerranéen. Une nouvelle vedette de 24,80 mètres bardée de nouvelles technologies, notamment en matière de respect de l'environnement

Thomas Michel Publié le 17/09/2019 à 15:11, mis à jour le 17/09/2019 à 15:11
Un peu âgée bien que faisant toujours office de référence dans le secteur, la vedette "La Vigilante" recevra bientôt un renfort de poids. Une nouvelle vedette unique actuellement en construction en Italie. Photo Michael Alesi

Elle n’a pas encore de nom, ni de marraine, mais sa livraison va assurément bouleverser le quotidien de la police maritime monégasque. En août-septembre 2020, la DPMA accueillera une nouvelle vedette "de très haut niveau opérationnel et unique sur le bassin méditerranéen", dixit Richard Marangoni.

Nouveau fleuron de la flotte monégasque, ce navire décuplera le champ des possibles, notamment en termes de mutualisation avec les pompiers de Monaco et la France.

Si l’actuelle vedette, La Vigilante, bien qu’un peu âgée, "est un moyen d’action important qui n’a pas beaucoup d’équivalents sur l’arc de Roquebrune", le "très gros engin de 24,80 mètres" actuellement en construction sur un chantier de Viareggio marquera un virage technologique sans précédent.

"Elle sera armée
et blindée"

 

"Elle est unique en Europe car elle a un canon à incendie, elle sera armée, blindée… et elle a une capacité à rester 48 heures en mer sans être obligée de rentrer à quai", s’émerveille Isabelle Castelli devant les plans de la bête.

Une vedette si précieuse qu’elle a nécessité une réorganisation en interne. "C’est la raison pour laquelle une troisième section a été créée à la DPMA, celle de la formation et du matériel (en plus du contrôle frontalier et de la section maritime, ndlr)", précise Isabelle Castelli.

Six fonctionnaires seront en effet nécessaires, a minima, pour manœuvrer ce navire capable de missions au long cours dans le cadre des accords Ramoge comme d’interventions ultrarapides en cas de péril imminent (17 minutes pour rallier Vintimille).

Seul bémol, un temps de chauffe devra être observé avant de mettre plein gaz.

 

"Voir l'ennemi arriver"

"Nos équipages sont déjà performants mais il faudra un niveau d’habilitation supérieur, donc on les formera", assure Richard Marangoni. Précisant qu’un fonctionnaire sera en permanence attitré à la maintenance de cette nouvelle vedette.

"Dans le cadre de la sécurité et la sûreté portuaire, il est très important de se doter de moyens pour voir l’ennemi arriver mais pas le contraire", ajoute Isabelle Castelli à l’évocation du radar de détection high-tech dont sera dotée la recrue.

Un outil non négligeable lorsque l’on connaît la stratégie d’expansion des ports de Monaco. "En matière de police, on ne pourra pas intervenir à Vintimille, mais dans le cas de secours et d’aide, bien sûr", confirme Richard Marangoni.

En cas de grosse opération de sauvetage, les six civières (contre trois actuellement) pourraient aussi s’avérer salutaires, d’autant que des conditions de prise en charge similaires à une ambulance seront disponibles à bord.

plus de sécurité pour les plongeurs

Quant au canon à incendie, qui tire à 40 bars, c’est du pain béni pour les pompiers.

 

Le tout avec "une technologie moderne et notamment l’utilisation de produits mélangés à l’eau de mer".

Un label vert sur la Grande Bleue et une sécurité accrue dans l’approche.

"L’avantage, c’est qu’elle est dotée de propulseurs qui permettent de manœuvrer le bateau même si les moteurs sont coupés." Et donc d’assurer la sécurité des plongeurs portant assistance.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.