La Penne pleure "Maxou", ce chercheur de truffes

Max George, surnommé "Maxou", s’est éteint à 72 ans. Ce passionné de truffes, Pennois d’origine qui ne cessait de narrer l’histoire du village était membre du syndicat départemental des rabassiers.

Andrée DIDIER Publié le 23/11/2021 à 18:27, mis à jour le 23/11/2021 à 19:02
Max George, appelé "Maxou". (Photo A. D.)

Des passionnés ou des professionnels dont le travail consiste à trouver des truffes.

Le rabassier est généralement accompagné par un chien truffier.

"Tout jeune, il a été initié par son père à la recherche de la truffe, raconte Jean-Claude Authier, président du syndicat agricole de la vallée du Var et ami de longue date de « Maxou".

 

Ce père de famille avait un "sens de l’observation qui lui a permis de battre des records mémorables de « cavées" truffières (1). Il était toujours accompagné de ses fidèles chiens: Foxy, Holly, puis Gamatte, éduqués pour reconnaître l’odeur du précieux diamant noir. »

A ses proches, Nice-Matin adresse ses plus sincères condoléances.

1. Ramassée de truffes

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.