“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La nouvelle place de Beausoleil conçue par les habitants du quartier

Mis à jour le 11/04/2019 à 09:06 Publié le 11/04/2019 à 15:02
La place conçue en collaboration avec les riverains devrait être livrée en septembre.

La place conçue en collaboration avec les riverains devrait être livrée en septembre. Illustration Ville de Beausoleil

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La nouvelle place de Beausoleil conçue par les habitants du quartier

Dans le quartier des Moneghetti, à Beausoleil, l’arrivée du parking Victor-Hugo, va donner naissance à une vraie place de village, avec jeux, cour et potager pour tous. Un énorme projet pour la commune voisine de Monaco.

Après des mois de travaux, de microminages et de terrassement, le parking Victor-Hugo, dans le quartier des Moneghetti à Beausoleil, devrait être livré en septembre prochain.

Pour l’instant, c’est encore une gigantesque spirale de béton parsemée d’une forêt d’étais, et qui descend sur six étages dans l’obscurité la plus totale.

Cet ouvrage, qui ajoutera 36 places de stationnement public dans le quartier, 75 box simples, et 6 box doubles, semble très attendu. Et pas seulement pour y coller sa voiture, son scooter ou sa trottinette à moteur.

S’il est si attendu, c’est aussi pour la place qui le surplombera comme une cerise sur ce gâteau. Une réalisation peu banale. "Le projet a beaucoup évolué au fil des mois", signale Laurent Biancheri, l’architecte.

Depuis le début, il était question d’installation pour les enfants, et d’un aménagement qui pourrait avoir le rôle d’une place de village. Alors la Ville a voulu associer à ce projet les futurs utilisateurs. "C’était important pour nous que ce projet puisse être une concertation à l’échelle de l’école et du quartier. On a fait différentes présentations au fur et à mesure des modifications et on a avancé sur la base des propositions. Sur l’aménagement de l’aire de jeux, on a fait le choix de mettre les enfants en situation. On leur a présenté plusieurs aménagements, et ils ont voté. Un vrai scrutin avec une urne. On en a fait un exercice citoyen", explique Jean-Christophe Bademyan, responsable du pôle Vie de la Cité.

Tous ensemble

Un projet que les parents d’élèves ont accueilli avec enthousiasme. "Nous voulions surtout avoir un espace pour le jardin potager. Pour le moment, ils vont à la maison de retraite, mais c’est assez loin", confie Ivonne De Sousa, parent d’élève de l’école Paul-Doumer.

Julien Sens-Olive, directeur de l’école maternelle Paul-Doumer, poursuit : « Ce qui était important, c’était que ce soit un jardin partagé avec les habitants du quartier. Sur le principe d’un jardin solidaire, les gens peuvent venir utiliser le jardin, planter, entretenir, récolter, gratuitement. C’est le modèle anglais des “incroyables comestibles” qui m’a inspiré. On réfléchit à la possibilité de mettre des ruches et des récupérateurs d’eau. Il y aura aussi des panneaux solaires sur le toit ».

Faire vivre la cité

Et voilà poindre sur cette esplanade, une espèce de cour de récré hors école, "pour les enfants, les parents et les grands-parents, où va pouvoir se poursuivre le projet de co-éducation entre famille école et mairie", précise Julien Sens-Olive.

Au final, ce sont 95m2 de potager qui se rajoutent aux 180 m2 de jardin public, les 210m2 de jardin d’enfants, et les 240m2 d’espaces polyvalents. Et c’est tout un microcosme, une société, un petit monde qui participe à cette aventure mise en œuvre par l’architecte Laurent Biancheri : "Je suis architecte et ce n’est pas pour moi que je construis. C’est pour vous qui allez utiliser cet espace. Le but c’est de faire au mieux pour vous. C’est rare qu’on ait des gens aussi impliqués. C’est vraiment idéal."

La réunion de chantier est l’occasion pour tous les participants de se réunir.
La réunion de chantier est l’occasion pour tous les participants de se réunir. Photo Dylan Meiffret

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.