“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La nouvelle gendarmerie de Sospel se profile

Mis à jour le 20/04/2018 à 05:04 Publié le 20/04/2018 à 05:04
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La nouvelle gendarmerie de Sospel se profile

Hier soir, les élus communautaires ont fait avancer des dossiers structurants pour le territoire : la gendarmerie, la ZAC de l'ancienne BA 943… et ont voté une motion pour la ligne ferroviaire dans la Roya

C'est acté. Le dossier de la nouvelle gendarmerie de Sospel avance à grands pas depuis l'an passé et devient un peu plus une « réalité » au fil des conseils communautaires. En plus de découvrir son futur visage, ou tout au moins une version quasi définitive de ce projet, les élus ont dû se prononcer, hier soir, lors d'une séance communautaire, sur son coût. Plus particulièrement sur l'actualisation de son plan de financement prévisionnel, qui était initialement estimé à 2 110 000 ME HT et qui passe à près de 2,5 ME.

Une augmentation due essentiellement au surcoût des travaux qui nécessitent la réalisation de fondations spéciales en raison du mauvais état du sol.

« Une petite augmentation »

Rappelons que la nouvelle caserne de Sospel sera construite sur un terrain, qui est la propriété de la SNCF et se situe au Pré Saint-Etienne, au bout de la gare.

« Certes, c'est une petite augmentation, mais on espère pouvoir récupérer ce différentiel auprès de l'État » précise Jean-Claude Guibal, président de la Carf, rappelant que la SNCF avait fait un effort sur son prix de vente de 60 000e. Et notant aussi au passage que des travaux d'adduction en eau seront nécessaires dans le quartier.

C'est bien la Carf qui s'est engagée - pour le compte de l'État au titre de sa compétence aménagement du territoire - à débourser plus de 2 ME pour la construction de cet équipement public, aidée par des subventions de l'État, du Département et de la Région.

Un investissement qui sera amorti par les loyers que verseront les futurs occupants de la gendarmerie sur une durée de quinze ans.

En approuvant hier soir le nouveau bilan financier et après que la gendarmerie et la mairie de Sospel ont approuvé les plans, il est désormais possible de lancer les appels d'offres pour les travaux d'une durée de 18 mois.

La livraison reste programmée pour 2 020.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.