“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La naissance du berger communal

Mis à jour le 20/10/2018 à 05:14 Publié le 20/10/2018 à 05:14
Vers la fin du XIXe siècle, les Castillonnais avaient mis en place une ingénieuse organisation pour assurer  la garde des chèvres de tout le village.	(DR)

La naissance du berger communal

Retrouvez comme chaque samedi, la rubrique d'art et d'histoire du pays Mentonnais

Vers la fin du XIXe siècle les Castillonnais avaient mis en place une ingénieuse organisation pour assurer la garde des chèvres de tout le village. Sans doute dans les villages voisins en était-il de même… Le problème était le suivant : chaque famille possédait un certain nombre de chèvres.

Animal rustique, la chèvre, outre le lait qui donnait de si bons fromages, offrait, en plus un chevreau par an. Le boucher de Sospel montait les chercher dès que la taille requise était atteinte.

C'était une des rares occasions où un peu d'argent entrait dans la famille. Il faut rappeler que la pauvreté du sol et la petite taille des parcelles ne...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct