“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La montée en N1 dès samedi ?

Mis à jour le 10/05/2017 à 05:07 Publié le 10/05/2017 à 05:07
Leslie Fournier et ses coéquipières, ici lors du match aller dans le Berry, peuvent accéder à la N1 en cas de victoire, samedi  prochain.

Leslie Fournier et ses coéquipières, ici lors du match aller dans le Berry, peuvent accéder à la N1 en cas de victoire, samedi prochain. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La montée en N1 dès samedi ?

Pour ce deuxième match de play-offs de Nationale 2, le MBA enchaînait un second déplacement consécutif en se rendant dans le Berry.

Pour ce deuxième match de play-offs de Nationale 2, le MBA enchaînait un second déplacement consécutif en se rendant dans le Berry. Le club du Poinçonnet avait fait les choses en grand pour recevoir l'équipe monégasque, le match se jouant à guichet fermé devant 800 spectateurs environ.

Le club proposait même aux quelque 200 supporters n'ayant pas eu la chance d'obtenir une place, la possibilité de suivre le match sur écran géant dans le gymnase voisin afin que tout le monde puisse participer à cette belle fête. Les premières minutes du match annoncent clairement le scénario, un match accroché entre deux très bonnes équipes qui ne veulent rien céder à leur adversaire. Les Monégasques prennent rapidement un petit avantage au score sans arriver à se détacher mais le Poinçonnet, fort de son adresse, passe devant en fin de QT, d'un petit point (21-20, 10'). Le second quart-temps est plus délicat pour le MBA qui éprouve des difficultés à développer son jeu. Les filles de la Principauté confondent vitesse et précipitation. Encouragé par un public en feu, les Berrichonnes font un match très appliqué et prennent un avantage de 8 points à la pause (37-29, 20').

Défaite sur le fil

Olga Tarasenko, la coach du club monégasque, trouve visiblement les mots à la mi-temps pour remettre son équipe en ordre de bataille et le début du 3e quart-temps est tout à l'avantage du MBA. Paola Luke, l'intérieure de Monaco, mène un combat de gladiateur sous les paniers. Monaco prend un léger avantage mais, toujours soutenues par leur public, les joueuses du Poinçonnet reviennent grâce à une adresse insolente (52-52, 30'). La tension est clairement montée d'un cran tant dans les tribunes que sur le terrain et on assiste à un chassé-croisé au niveau du score entre les deux équipes. Côté monégasque, Leslie Fournier, comme à son habitude, fait un travail énorme en défense et Melissa Uhel prend ses responsabilités à 3 points. Le MBA a 4 longueurs d'avance à 38 secondes de la fin mais les berrichonnes scorent un panier avec la faute. L'Américaine du Poinçonnet ne tremble pas. 71 à 72 alors qu'il reste 23 secondes à jouer dans ce match. Poussées par un public en ébullition, les joueuses berrichonnes font faute directement sur la remise en jeu. Alexandra Tchangoue se présente sur la ligne des lancers et manque malheureusement ses deux tentatives. Les Monégasques défendent comme des mortes de faim mais le temps passe et, à quatre secondes du coup de sifflet final, la numéro 7 du Poinçonnet passe un shoot improbable, le ballon tape la planche et rentre. Le match vient de basculer et Le Poinçonnet l'emporte 76 à 72. « Ce soir, Le grand vainqueur, c'est le basket ! Maintenant, nous donnons rendez-vous à tous nos supporters samedi 13 mai à 20 h, au gymnase de l'Annonciade pour le match retour. Une victoire du MBA serait synonyme de montée en NF1… », annonce le président, Eric Elena.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.