Rubriques




Se connecter à

La madrague du Cap-Martin

Retrouvez comme chaque samedi la rubrique d'art et d'histoire du pays Mentonnais

d'après Marcel Firpo Publié le 01/12/2018 à 05:15, mis à jour le 01/12/2018 à 05:15
Goussi des pêcheurs.	(DR)
Goussi des pêcheurs. (DR)

A Menton on pêchait le loup, la dorade, le sar, le pageot, la sardine, le merlan, le mulet, le congre et tous les poissons de rocher. On connaissait aussi la pêche au muge, pêche de terre ferme pratiquée au Cap-Martin, où le pêcheur devait s'attacher aux rochers ou grimper sur un arbre et qui donna lieu en 1848 à une violente réclamation des pêcheurs mentonnais à la suite d'une autorisation donnée aux Monégasques de pêcher au Cap-Martin.

La pêche au thon, se pratiquait autrefois, près de nos rivages, selon une technique bien particulière. Le thon arrivait à Menton, au printemps, vers le milieu du mois d'avril et l'on pouvait voir, aux deux extrémités du golfe, au cap Martin et à Saint-Louis, des filets tendus appelés « tounaire » que surveillaient deux ou trois bateaux et une sentinelle perchée sur une échelle rudimentaire élevée de plusieurs mètres au-dessus du rivage.

 

Quand les thons s'avançaient le long de la côte, la sentinelle donnait le signal, les pêcheurs s'activaient avec leurs bateaux et cherchaient à pousser les thons vers l'entrée de la madrague. Les poissons, sans méfiance, entraient dans les filets ; on fermait les dits filets sur eux et les pauvres bêtes ne sachant où fuir, étaient tuées à coup de lance, de harpon ou de couteau.

Ces tounaire étaient soutenus par des pieux plantés en mer et formaient ainsi un vaste enclos que l'on appelait la madrague. On pêchait aussi le thon du côté de Villefranche et du golfe de Saint-Jean à la madrague de Sainte Hospice. Cette pêche au thon était, au XVIIIe siècle, d'un grand rapport pour la Principauté.

La madrague du Cap-Martin n'est plus qu'un lointain souvenir, mais on pêchait toujours le thon ainsi que l'espadon dans les eaux mentonnaises, à 20 ou 30 milles nautiques du rivage.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.