“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Légion d’honneur pour Patrice Cellario

Mis à jour le 29/06/2019 à 10:05 Publié le 29/06/2019 à 10:05
Le prince Albert II a assisté à la remise de décoration à Patrice Cellario.

Le prince Albert II a assisté à la remise de décoration à Patrice Cellario. Manu Vitali / Dir. Com.

La Légion d’honneur pour Patrice Cellario

La France honore le premier Monégasque conseiller-ministre de l’Intérieur

Les autorités monégasques au grand complet étaient réunies autour du prince Albert II, jeudi soir dans le salon d’honneur de la résidence du Ministre d’État, pour assister à l’événement. Ce soir-là, la France, par la voix de son ambassadrice à Monaco, Marine Carné de Trécesson, épinglait la plus haute marque de reconnaissance de la République, la Légion d’honneur, sur le veston du premier Monégasque en charge du Département de l’Intérieur à Monaco. Un poste dévolu, jusqu’alors, à des préfets français.

Voilà pour le cadre, très officiel, de cette cérémonie au cours de laquelle Patrice Cellario a reçu les insignes d’officier de la Légion d’honneur. Le moment aurait pu s’avérer institutionnel, ennuyeux, pompeux. L’ambassadrice de France, en prononçant un discours plein d’humour, l’a rendu plaisant et convivial.

« Le dieu Shiva de la politique monégasque »

Devant le souverain, le Ministre d’État et son gouvernement, l’archevêque, le président du Conseil national ou encore, forcément, les patrons de la Sûreté publique et des sapeurs-pompiers de Monaco, Marine Carné de Trécesson attaque fort : « Vos mérites ne sont plus à démontrer, dans la longue liste de vos responsabilités qui couvrent l’Intérieur, l’Éducation, la recherche, la culture, les cultes, le sport… Avec vous, la Principauté fait des économies. Votre collègue Jean Castellini doit s’en féliciter. (Se tournant vers ce dernier) : Vous avez droit à quatre ministres en un ! »

Rire général dans la salle. L’ambassadrice a du mal à retrouver le fil de son discours. Reprenant tant bien que mal son sérieux : « Vous avez eu le redoutable privilège de mettre fin à une longue tradition de préfets français dans ce poste et de devenir le premier Monégasque à y accéder. Vous avez relevé ce défi, au regret des préfets français pour qui ce poste était très convoité. »

Elle ajoute un peu plus tard, joueuse : « Vous êtes un peu le dieu Shiva de la politique monégasque, avec un troisième œil et plusieurs bras. »

« Un modèle de réussite républicaine »

Dans un sourire, l’ambassadrice enchaîne sur des aspects plus personnels : « Vous avez grandi dans une famille très nombreuse, dont de nombreux membres sont présents ce soir. Je les salue, je ne vais pas les compter. » Nouveaux rires dans la salle. Effectivement, Patrice Cellario fait partie d’une fratrie de onze enfants. Un membre de la famille nous confie même que sa mère en voulait douze, comme les apôtres.

Et une anecdote au passage : « On m’a raconté que, dans votre enfance, sur le Rocher, on voyait passer les frères et sœurs Cellario, reliés par une longue cordée, marcher ensemble pour aller à l’école… »

Marine Carné de Trécesson dresse ensuite un portrait flatteur du parcours de Patrice Cellario, insistant sur les « valeurs transmises par cette famille », qui lui ont permis de poursuivre « de brillantes études » (lire ci-contre). « Si vous étiez français, on dirait que vous êtes un modèle de réussite républicaine. Mais vous êtes monégasques… » Nouveaux rires.

Et d’ajouter, amusée : « Vos domaines de compétence sont aussi larges que votre vaste famille. »

Plus sérieusement, l’ambassadrice souligne combien Patrice Cellario, dans le domaine de la sécurité, est « un interlocuteur essentiel de l’ambassade sur ces questions sensibles. Vos services et vous êtes, pour nous, des responsables de toute confiance. »

Et avant d’accrocher le ruban tricolore en estimant qu’il « était temps de reconnaître dans nos ordres nationaux votre importante contribution à la qualité de l’intense et précieuse coopération franco-monégasque », Marine Carbé de Trécesson ne peut retenir un dernier clin d’œil : « On vous voit partout. C’est à se demander si, dans votre famille nombreuse, vous n’êtes pas des jumeaux, voire des triplés. »

1953. Naissance à Monaco. Docteur-ingénieur en énergétique physique et ingénieur physicien, Patrice Cellario est marié et père de trois enfants.

1982. Rejoint l’administration monégasque et occupe le poste de directeur technique du stade Louis-II.

1990. Directeur adjoint des Travaux publics, puis directeur en 1992.

1998. Directeur de l’Environnement, de l’Urbanisme et de la Construction de la Principauté.

2001. Directeur de la Prospective et des Études d’Urbanisme, service qui, dès 2008, intégrera la mobilité dans ses prérogatives.

2009. Directeur général du Département de l’Intérieur.

2015. Conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur. Il est le premier Monégasque à occuper cette fonction.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.