“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Journée Mondiale sourit aux athlètes monégasques

Mis à jour le 26/04/2019 à 10:19 Publié le 26/04/2019 à 10:19
Les Monégasques ont brillé à domicile lors de cette Journée mondiale.

Les Monégasques ont brillé à domicile lors de cette Journée mondiale. R.R.

La Journée Mondiale sourit aux athlètes monégasques

Malgré des conditions météorologiques compliquées, de centaines d’athlètes venus de la région PACA, Ligurie ou encore de Suisse, se sont affronté mercredi soir au stade Louis-II.

Malgré des conditions météorologiques compliquées, de centaines d’athlètes venus de la région PACA, Ligurie ou encore de Suisse, se sont affronté mercredi soir au stade Louis-II. Les athlètes de la Principauté ont bien figuré dans cette compétition incontournable dans le calendrier.

Les organisateurs se sont demandé si cette nouvelle Journée Mondiale de l’Athlétisme pouvait se dérouler dans de bonnes conditions, hier soir au stade Louis-II. Avec de nombreuses averses ses derniers jours, la météo a finalement décidé de changer en fin d’après-midi pour accueillir de nombreux athlètes afin de se mesurer sur la piste monégasque.

Dès 17 h, le jury était d’attaque afin de préparer les épreuves du jour, à savoir du sprint, du demi-fond, ainsi que du saut en hauteur et en longueur.

De nombreux licenciés de l’AS Monaco Athlétisme étaient engagés pour réaliser la meilleure performance possible, afin de pouvoir se qualifier à de futures compétitions. Les dirigeants monégasques peuvent être satisfaits de la performance de tous les athlètes engagés.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.