La Hongrie remporte le tournoi

Les 25 et 26 octobre derniers, le gymnase du collège Charles-III a accueilli le tournoi final de lutte gréco-romaine de la Ligue européenne, réunissant les représentants minimes de six pays d’Europe orientale : la Croatie, la Grèce, la Hongrie, la Moldavie, la Roumanie et l’Ukraine.

Article réservé aux abonnés
Publié le 07/11/2019 à 10:06, mis à jour le 07/11/2019 à 10:06
Six pays d’Europe orientale étaient en lice dans ce tournoi de lutte gréco-romaine.	(DR)
Six pays d’Europe orientale étaient en lice dans ce tournoi de lutte gréco-romaine. (DR)

Les 25 et 26 octobre derniers, le gymnase du collège Charles-III a accueilli le tournoi final de lutte gréco-romaine de la Ligue européenne, réunissant les représentants minimes de six pays d’Europe orientale : la Croatie, la Grèce, la Hongrie, la Moldavie, la Roumanie et l’Ukraine. Intenses et souvent indécis, les combats se sont révélés d’un haut niveau, notamment lors de la finale remportée par l’équipe de Hongrie aux dépens de la Roumanie sur le score de 6 à 4, l’Ukraine décrochant la médaille de bronze d’une compétition placée sous le signe de la fraternité et du respect de l’adversaire. Organisée par le club de lutte de l’AS Monaco, cette manifestation a obtenu un franc succès qui a comblé l’équipe de bénévoles de cette section en plein essor. Les vainqueurs ont reçu la coupe offerte par le Prince souverain.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.