“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La halte-garderie a fêté la fin d'année

Mis à jour le 02/07/2017 à 05:17 Publié le 02/07/2017 à 05:17
Photo de famille de la Petite Enfance.

Photo de famille de la Petite Enfance. S.I.

La halte-garderie a fêté la fin d'année

Ils sont près d'une cinquantaine de « petits princes » à fréquenter la halte-garderie municipale.

Ils sont près d'une cinquantaine de « petits princes » à fréquenter la halte-garderie municipale. Gérée par le Centre Communal d'Action Sociale, « Le Petit prince » a fêté la fin de la saison avec les petits et leurs parents, invités pour l'occasion à venir partager un après-midi récréatif. « C'est important de créer des moments de convivialité comme celui-ci où nous nous retrouvons tous ensemble, avec les familles », souligne Odile Houriez, responsable du Pôle Petite Enfance au CCAS.

Des familles qui avaient en effet volontiers mis la main dans la pâte en confectionnant gâteaux et pâtisseries, offrant ainsi à tous un superbe buffet d'enfants, dans un décor tout en couleurs de serpentins, bonbons et ballons gonflables… L'occasion de faire aussi découvrir aux uns et aux autres quelques spécialités familiales. Autour de l'équipe du « Petit Prince », Marie-Thérèse, Laurette, Noémie, Céline - qui intervient en qualité de bécédiste sur les différentes structures, la fête a été joyeuse et chaleureuse. On a joué, écouté des histoires, posé même aux côtés de la directrice du CCAS, Céline Tavares et de Gérard Spinelli.

Un peu émus aussi car pour certains cette fête marquait une étape importante. Adieu le temps de la crèche, en septembre c'est la grande rentrée à l'école !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct