“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La gendarmerie retrouve

Mis à jour le 11/03/2017 à 05:03 Publié le 11/03/2017 à 05:03
De retour à Menton depuis le début d'année, la brigade de recherche de la gendarmerie est en charge d'enquêtes concernant de la moyenne délinquance. Parfois de haut niveau.

La gendarmerie retrouve

Dépourvue d'une équipe dédiée aux enquêtes depuis 2011, la compagnie de Menton, qui couvre un territoire de Saint-Jean-Cap-Ferrat à Tende, a récupéré ce précieux outil au 1er janvier

Portée disparue par la compagnie de gendarmerie depuis 2011, la brigade de recherche de Menton vient d'être retrouvée. Par arrêté du 1er janvier 2017. Dans les bâtiments de l'avenue de Sospel, un petit bureau porte de nouveau son nom. Un peu planqué, comme il se doit. Indiqué par un vague écriteau à la porte.

Derrière celle-ci, cinq gendarmes sont d'ores et déjà à pied d'œuvre. Ordinateurs allumés. Tables de travail peu à peu remplies de dossiers - tous relatifs à de la moyenne délinquance. Un sixième membre devrait rejoindre l'équipe dans l'été. Major passé par la section de recherche de Marseille, destiné à devenir le futur responsable d'unité.

« Travail de fond »

« La vocation première d'une brigade de recherche, c'est le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct