“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La fréquentation des fêtes

Mis à jour le 02/01/2016 à 05:09 Publié le 02/01/2016 à 05:09
Sur la promenade des Anglais, à Nice, pendant les fêtes : une foule très dense, semble-t-il rassurée sur le plan sécuritaire. De quoi faire tourner les boutiques et commerces.

Sur la promenade des Anglais, à Nice, pendant les fêtes : une foule très dense, semble-t-il rassurée sur le plan sécuritaire. De quoi faire tourner les boutiques et commerces. Franck Fernandes

La fréquentation des fêtes

On s'attendait à une catastrophe, comme à Paris où la baisse dans les restaurants a atteint 50 %. Mais ce ne fut pas le cas sur la Côte, qui tire son épingle du jeu, quoique sans euphorie

Stations de ski pénalisées par le manque de neige, hôtels désertés en décembre : la Côte d'Azur a connu des vents contraires. Et peiné à se remettre des derniers événements régionaux et nationaux.

Les inondations d'octobre pour commencer. Elles ont impacté toute l'économie. Puis les attentats de novembre. Ils ont rebuté une partie de la clientèle étrangère. Dans ce tableau plutôt sombre, de véritables notes d'optimisme sont à relever. Les grands magasins n'ont pas connu l'effondrement redouté. L'aéroport Nice Côte d'Azur guette son douze millionième passager. Et les stations de ski ont malgré tout connu une bonne deuxième semaine de vacances scolaires. À l'image de La Colmiane, qui a cartonné avec sa nouvelle tyrolienne.

Autre indice positif : la neige est imminente, elle devait même commencer à saupoudrer les montagnes la nuit dernière. De quoi donner un coup de fouet à la destination montagne, un des principaux employeurs hivernaux, et donner à la Côte d'Azur ses couleurs favorites en hiver : le blanc et l'azur. Tour d'horizon de la fréquentation des fêtes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct