Rubriques




Se connecter à

La France se déconfine... et Monaco se questionne

Une semaine après Monaco, la France entame lundi son déconfinement. Vous êtes nombreux à nous interroger sur les conséquences de ce décalage et sur la rentrée scolaire simultanée

Joëlle Deviras Publié le 08/05/2020 à 21:43, mis à jour le 08/05/2020 à 21:43
Contrôle d'accès à Monaco. Photo Jeqn-François Ottonello

Les primaires et collégiens pourront-ils rester dans leur établissement en dehors du temps de classe (garderie, études surveillées) ?

La Direction de l’Éducation Nationale mène actuellement une étude de mise en place d’un service de micro-garderie en fonction des éventuels besoins des parents. Vous pouvez donc vous rapprocher de l’établissement scolaire de votre enfant pour exprimer votre besoin.

Voilà qui devrait répondre aux élus de l’Assemblée de Monaco (Conseil national) qui, à l’issue du 5e Comité mixte de suivi #Covid19 le 25 avril dernier, s’était inquiété que le gouvernement ne mette pas les mesures nécessaires en place pour que les parents puissent retrouver une activité normale. Ils disaient alors : « Pour les parents qui feront le choix de la reprise scolaire dans les établissements, les élus ont demandé que ces derniers puissent avoir l’assurance d’une scolarisation durant la journée entière, afin de pouvoir reprendre le travail. Après les premiers jours, le nombre probablement limité d’élèves concernés, devrait permettre en effet de les gérer en suivant un emploi du temps normal, tout en respectant les mesures sanitaires indispensables, avec des classes réduites. »

 

À noter par ailleurs que les quelque 2 000 scolaires résidant en France et scolarisés à Monaco pourront sans problème se faire accompagner et raccompagner par leurs parents.

Les résidents de Monaco peuvent-ils se déplacer en France dans un rayon de 100 km ? 

À partir du 11 mai, les Monégasques et résidents monégasques pourront se déplacer dans un rayon de 100 km à vol d’oiseau au départ de la Principauté.

Le préfet des Alpes-Maritimes ayant précisé hier après-midi qu’il tenait compte des spécificités de Monaco. Formellement, la principauté de Monaco est considérée comme faisant partie physiquement du département voisin.

 

Quid des déplacements en Italie ?

En ce qui concerne l’Italie, seuls les déplacements justifiés pour des raisons professionnelles sont autorisés, la France ayant décidé de maintenir la frontière franco-italienne fermée.

Aucune attestation ne sera nécessaire, à compter du 11 mai, pour se déplacer sur le territoire français dans un rayon de 100 km autour de son domicile, que celui-ci soit situé sur le territoire français ou monégasque.

Peut-on revenir du Var ce week-end pour rentrer dans notre résidence à Monaco ?

Oui, concernant les ressortissants français résidant à Monaco. Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, a en effet été très clair, dès le 3 mai, veille du déconfinement à Monaco, en précisant sur RTL : « Il est logique que ces Français puissent rentrer dans leur domicile principal pour préparer une reprise professionnelle ou la scolarisation de leurs enfants (...) Sur les retours d’ici le 11 mai, il faudra que chacun remplisse une attestation de retour à son domicile pour motif familial impérieux. »

 

La question reste étonnamment sans réponse concernant les Monégasques ou ressortissants étrangers résidant en Principauté jusque-là confinés dans le Var. Aucune position officielle n’a été prise en Principauté, y compris après notre relance.

Combien d’élèves s’apprêtent à reprendre le chemin de l’école à Monaco ce lundi ?

Seulement la moitié des effectifs scolaires reprendront les cours. Photo Cyril Dodergny.

465 élèves au lieu de 900 retournent ce lundi 11 mai dans un des trois lycées de Monaco. Parmi eux, quelque 155 jeunes habitent en France, principalement dans les communes limitrophes à la Principauté.

Pourquoi la moitié de l’effectif seulement ?

Parce que Monaco a décidé que les lycéens ne seraient présents physiquement que deux demi-journées par semaine, en demi-groupe. Ainsi, ils ne seront qu’environ 60 Première et 60 Terminales au Lycée Albert-Ier ce lundi matin. Autant l’après-midi, mais des élèves différents.

C’est l’extraordinaire casse-tête auquel s’est heurtée l’Éducation nationale de Monaco ; mais seul moyen pour permettre une distanciation de 1,5 m et des classes de quinze élèves maximum.

 

Tous les enseignants et personnel non enseignant travaillent, soit au total 351 personnes dans les trois lycées Albert-Ier, Lycée technique et hôtelier et le lycée privé François d’assise-Nicolas Barré. Mais certains ne retrouveront pas leurs élèves puisque leur matière n’est dispensée qu’au travers de l’enseignement à distance (la philo par exemple).

Si les frontières européennes restent fermées, Monaco est-il considéré comme un pays d’Europe ?

Monaco, bien que n’appartenant pas à l’Union Européenne et n’étant pas partie à l’accord de Schengen, est territorialement intégré à l’Espace Schengen.

La carte nationale d’identité monégasque et la carte de résident de Monaco sont des documents de voyage reconnus au sein de cet espace. Monaco ne fait donc pas partie des pays non-européens qui, eux effectivement, « resteront fermés jusqu’à nouvel ordre », comme annoncé avant-hier par le ministre de l’Intérieur français, Christophe Castaner, lors de la conférence de presse gouvernementale sur le plan de déconfinement.

Les tests vont-ils se généraliser ?

Des tests de dépistage. Photo C. D.

La question revient depuis des semaines mais la réponse n’est pas encore très claire.

À l’issue de la 7e réunion du Comité mixte de suivi du Covid-19 entre le gouvernement et les élus nationaux, ce jeudi, l’exécutif a précisé qu’il a « entamé la mise en œuvre d’un dispositif ciblé de testing de la population avec pour objectif de tester graduellement l’ensemble de celle-ci. » Hier, le gouvernement nous précisait que « la doctrine est encore à l’analyse ». Elle devrait se préciser « dans quelques jours ».

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.