Rubriques




Se connecter à

La Fondation Prince Pierre honore Maurizio Serra

L'auteur italien a reçu jeudi soir le prix littéraire pour l'ensemble de sa carrière au cours de la proclamation du palmarès qui récompensait cette année, des musiciens

C.V. Publié le 06/10/2018 à 05:05, mis à jour le 06/10/2018 à 05:05
La princesse Caroline, a présidé jeudi soir la proclamation des résultats.
La princesse Caroline, a présidé jeudi soir la proclamation des résultats. Michael Alési/Dir.Com.

Les sages de la Fondation Prince Pierre ont tranché. Ils ont choisi de saluer l'œuvre de Maurizio Serra, lauréat du prix littéraire pour l'année 2018. Un prix remis jeudi soir à l'écrivain italien par la princesse Caroline, présidente de la fondation.

Biographe de Malaparte et auteur de plusieurs ouvrages et romans, Maurizio Serra, également diplomate, écrit à la fois en français et en italien.

 

Pour la littérature, la fondation a aussi honoré Sébastien Ministru, auteur du roman « Apprendre à lire », cette année lauréat de la Bourse de la découverte. Le coup de cœur des lycéens va à Emmanuelle Favier pour « Le courage qu'il faut aux rivières ». Autre récompense littéraire, le prix pour un essai critique sur l'art contemporain a été remis à Jennifer Boyd pour la publication « Skinned/Detouched ».

Cette année, en alternance avec le prix d'art contemporain, la fondation a décerné des prix musicaux. Le lauréat du prix de composition musicale est Thomas Larcher pour son œuvre « Symphony n°2 Kenotaph ». Le coup de cœur des jeux mélomanes gratifie, lui, Marko Nikodijevic pour son ouvre « Asbolutio ».

Enfin, première cette année, le prix de la Principauté a été décerné conjointement par la fondation Prince Pierre et les Rencontres philosophiques à Jean-Luc Marion pour l'ensemble de son œuvre philosophique.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.