“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La fiesta de los muertos comme au Mexique

Mis à jour le 10/10/2018 à 05:16 Publié le 10/10/2018 à 05:15

La fiesta de los muertos comme au Mexique

Le samedi 20 octobre, l'Association monégasque pour l'Amérique latine organise la première fête des morts, dans la plus pure tradition mexicaine

C'est une fête traditionnelle au Mexique, popularisée par le dessin animé de Disney Coco sorti l'an dernier. Le 20 octobre prochain, Monaco célébrera sa première « fiesta de los muertos ». Littéralement la fête des morts, au Mexique. Un moment, comme son nom ne l'indique pas forcément, qui est une fête de famille et de partage.

« C'est un temps fort dans la culture du Mexique, ou l'on dresse un beau buffet, à partager entre les vivants et ceux qui ne sont plus là », commente Erika Sheramin Beauseigneur, vice-présidente de l'Association monégasque pour l'Amérique latine.

Traditions latino-américaines

C'est cette entité - nom de code AMLA - qui a choisi de célébrer à Monaco cette tradition. Pour mettre en avant aussi une culture populaire latino-américaine. Créée il y a un an par cinq femmes venues de différents pays (Cuba, Pérou, Bolivie, Colombie et Guatemala), toutes résidentes en Principauté, l'AMLA entend mettre avant les coutumes de l'Amérique latine et les partager en Principauté, où la communauté ne fait pas partie des plus importantes.

Pour cette première fiesta de los muertos, les señoras de l'association ont prévu une ambiance complète. Maquilleuse professionnelle pour grimer son visage, déguisements, mariachis mexicains et show de danse folklorique. La soirée aura également une portée caritative : les fonds récoltés iront soutenir l'association chilienne Somos huellas, qui vient en aide aux familles déplacées par la crise humanitaire au Venezuela.

« Pour chacun de nos événements, nous voulons mettre en avant différents pays d'Amérique latine », continue Yilen Pons Ramirez, la présidente.

L'an prochain la Colombie devrait être à l'honneur pour un gala. Entre-temps, les membres de l'association, dont le bureau vient d'être renouvelé, projettent d'organiser un fashion show pour mettre en avant des créations artisanales.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct