“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La fête Dieu célébrée avec ferveur à Monaco

Mis à jour le 27/05/2016 à 05:07 Publié le 27/05/2016 à 05:07
La procession a emprunté les ruelles jusqu'au Palais princier.

La procession a emprunté les ruelles jusqu'au Palais princier. M.L.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La fête Dieu célébrée avec ferveur à Monaco

Hier soir, les fidèles se sont donné rendez-vous à 18 h 30, pour une messe à la cathédrale.

Malgré le Grand Prix, ils sont venus en nombre pour célébrer la fête Dieu, sur le Rocher. Dès la fin d'après-midi, les bancs de la cathédrale étaient remplis. Pas d'autre choix pour les curieux que de rester debout lors de cette célébration spéciale présidée par Mgr Jean-Marie Le Vert, évêque émérite de Quimper et Léon.

Tous les ordres religieux et de chevaleries étaient représentés et ont pris part à la procession menée par les Pénitents de la Vénérable Archiconfrérie de la Miséricorde. Christ en croix et bannières, brandis par les membres des différentes confréries, ont sillonné les ruelles pavées de la ville. De nombreux fidèles se sont joints au cortège. A la sortie de la cathédrale, la procession a rejoint la place du Palais, puis a pénétré dans la cour d'honneur du Palais princier, devant la chapelle Saint-Jean-Baptiste.

Après la traditionnelle bénédiction en présence du prince souverain et de la Princesse d'Hanovre, les fidèles ont poursuivi leur route dans les ruelles étroites du Rocher. La procession a ensuite continué jusqu'à la place de la Mairie, devant la chapelle de la Miséricorde. C'est là que les célébrations se sont terminées par un dernier chant à l'attention du Seigneur. Tous ont donné de la voix pour marquer leur foi et leur amour de Dieu.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.