“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Fête de l'automne a réchauffé les coeurs

Mis à jour le 11/11/2018 à 05:04 Publié le 11/11/2018 à 05:04
Malgré le mauvais temps, la Fête de l'automne a tenu toutes ses promesses. 	(DR)

La Fête de l'automne a réchauffé les coeurs

sainte-agnès

Malgré le temps couvert , la journée n'avait pas trop mal commencé. Le matin, après s'être réchauffée avec un café bien chaud, une petite dizaine de ramasseurs de champignons courageux, guidé par Jean-Pierre Piazza le montagnard de Sainte-Agnès sont partis sillonner les montagnes alentours. Alors la pluie, le vent ont fait leur apparition. Au cours de la journée, la décision est prise d'installer la table d'exposition mycologue à l'intérieur ainsi que les deux exposants, Patrick Trucchi et ses couteaux et le vannier.

Vers midi retour des ramasseurs dégoulinants avec une bonne récolte, bien diversifiée.

Animation musicale

Casse-croute entre les organisateurs et les participants à la cueillette, animation musicale souvenir des guinguettes par Francisco.

En fin de journée, les membres de la Confrérie de l'étiquette de Menton se réunissent afin de déguster à l'aveugle, quatre vins de Provence. À l'issue de cet exercice, Henri Baudet, président de la Confrérie et Jean-Pierre Rous sommelier de France et fondateur du slow-food divulguaient les résultats. Le coteau d'aix à l'unanimité fourni par le bar à vin de Sainte Agnès est proclamé vainqueur .

Pour clore cette journée, la confrérie des chevaliers du Cèpe Mou, après avoir rituellement ouvert la cérémonie par la voix du Grand Maître, Jean Claude Rosier et après de sérieuses épreuves imposées aux novices à introniser : Agnès Lanteri, José et Kati Catelacci, Laurent Aymard, Gilbert Vivaldi, Alain Serrusier et Jean-Pierre Rous. Ils ont été solennellement reçus Chevaliers.

La journée s'est terminée autour d'un fabuleux repas d'automne, au restaurant le Saint Yves relevé d'une tourte et raviolis aux champignons rythmés par des chansons d'autrefois.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct