“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La Femina reste en Nationale A1 !

Mis à jour le 09/06/2016 à 05:05 Publié le 09/06/2016 à 05:05
L'équipe des gymnastes du Femina-Sports, avec à gauche leur entraîneur Marc Lopez, sera à nouveau en division Nationale A1 l'an prochain après ses très belles performances en finale.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Femina reste en Nationale A1 !

Les finales des championnats de France étaient placées sous le signe du chiffre 7.

Les finales des championnats de France étaient placées sous le signe du chiffre 7. Trois gymnastes du club disputaient, après une qualification acquise sur les diverses étapes du circuit, la finale individuelle en Nationale A à Montbéliard, chacune dans sa catégorie. C'est la jeune Johana De Freitas, 10 ans, qui ouvrait le bal par une superbe prestation, sans la moindre erreur, terminant à la 7e place. C'était la première fois que Johana se qualifiait pour une compétition de ce niveau et sa gestion de la pression fut exemplaire. Elle obtenait en outre la deuxième note aux barres asymétriques. Egalement présentes sur cette finale dans la catégorie 18-21 ans, Milla Fabre et Elodie Mont-Roches représentaient elles aussi le club de la Principauté. Les objectifs étant déjà atteints avec leur qualification, ce championnat devait leur permettre d'essayer en situation de nouveaux éléments, tout en se préservant pour la compétition par équipe qui suivait deux semaines plus tard, la finale de Nationale A1.

Meilleure performance individuelle

L'équipe du Femina ayant gagné sa qualification l'an dernier, l'objectif était de renouveler cette performance, en terminant au maximum à la 9e place. L'équipe était composée d'Ariana Rocca, Emma Novello, Elodie Mont-Roches et Milla Fabre avec deux petites gymnastes, Vitoria Scarccela et Julia Verda, la réglementation imposant 3 gymnastes du club à chaque agrès. Les débuts étaient laborieux aux barres asymétriques, mettant une pression supplémentaire à l'équipe qui laissait filer des points, puis c'était au tour de la poutre qui permettait aux Monégasques de recoller au score. Un sans-faute au sol précédait l'atelier repos, imposé par la présence de cinq équipes, avantageux physiquement entre le sol et le saut, mais difficile à gérer.

Les jeunes filles du Femina, conscientes de l'enjeu, faisaient à nouveau un sans faute mais il fallait attendre la fin du 2e tour pour connaître enfin la délivrance. Le club du président Terlizzi se classait 7e et restait donc en division Nationale A1 la saison prochaine, accédant à nouveau directement à la finale nationale. Arianna Rocca réalisait la meilleure performance individuelle, toutes équipes confondues. Un grand bravo à ces gymnastes, à leur entraîneur, Marc Lopez, ainsi qu'à la juge, Hélène Vauclin.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.