“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La DTC partenaire du mouvement brésilien de collecte des déchets électroniques

Mis à jour le 06/10/2018 à 05:14 Publié le 06/10/2018 à 05:14
Quinze de ces collecteurs ont été mis en place à São Paulo au Brésil. 	(DR)

La DTC partenaire du mouvement brésilien de collecte des déchets électroniques

La Direction du Tourisme et des Congrès (DTC), en collaboration avec la ville de São Paulo et en partenariat avec le mouvement brésilien Greenk, participe à l'achat et à la mise en place de 15 collecteurs de récupération d'e-déchets dans les grands parcs publics de la ville.

La Direction du Tourisme et des Congrès (DTC), en collaboration avec la ville de São Paulo et en partenariat avec le mouvement brésilien Greenk, participe à l'achat et à la mise en place de 15 collecteurs de récupération d'e-déchets dans les grands parcs publics de la ville.

L'objectif de cette campagne : sensibiliser le public brésilien à la collecte des déchets électroniques et accroître l'engagement de la population pour le recyclage.

Les résultats du premier trimestre confirment déjà le succès de l'opération : plus de 3 tonnes de déchets électroniques récupérés, l'équivalent de plus de 8 millions de réals (1,7 millions d'euros), soit une réduction de 935 kg de Co² et une économie d'énergie estimée à 9.403 KW/h. Un projet militant qui donne l'occasion à la destination Monaco de prouver son engagement pour un futur plus responsable.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct