“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La déception de Paul Croesi

Mis à jour le 18/02/2016 à 05:04 Publié le 18/02/2016 à 05:04
Paul Croesi (ici lors d'un entraînement) a tout lâché dans le slalom géant d'hier. Ce n'est pas passé pour le skieur monégasque qui est sorti dès la première manche.

Paul Croesi (ici lors d'un entraînement) a tout lâché dans le slalom géant d'hier. Ce n'est pas passé pour le skieur monégasque qui est sorti dès la première manche. Stéphan Maggi/COM

La déception de Paul Croesi

Sur la piste olympique de Hafjell à Lillehammer, le comité de course avait décidé de dessiner hier un tracé très sinueux de 53 portes, digne d'une épreuve de Coupe du monde.

Sur la piste olympique de Hafjell à Lillehammer, le comité de course avait décidé de dessiner hier un tracé très sinueux de 53 portes, digne d'une épreuve de Coupe du monde. Parti avec le dossard n° 42, le représentant de la Principauté était motivé, après être resté quelque peu sur sa faim lors du super-combiné (notre édition de mardi).

« J'ai envie de donner le maximum », confiait-il avant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct