“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La danse au profit des Coeurs du Campanin

Mis à jour le 23/01/2019 à 05:07 Publié le 23/01/2019 à 05:07
Un happy end coloré sur la chanson de Michael Jackson, « Earth song ».

Un happy end coloré sur la chanson de Michael Jackson, « Earth song ». R.D.

La danse au profit des Coeurs du Campanin

Du noir et blanc à la couleur, d’un monde sombre et moribond à un univers enfantin, clairement porteur d’espoir, les danseurs de l’école de Marie-France Ceschel sont passés par tous les styles et toutes les danses, dimanche après-midi au palais de l’Europe face à un public venu en très grand nombre au théâtre Francis-Palmero !

Du noir et blanc à la couleur, d’un monde sombre et moribond à un univers enfantin, clairement porteur d’espoir, les danseurs de l’école de Marie-France Ceschel sont passés par tous les styles et toutes les danses, dimanche après-midi au palais de l’Europe face à un public venu en très grand nombre au théâtre Francis-Palmero ! Sur fond de décors d’apocalypse ou au contraire de soleils colorés (signés Michel Isnard et Walter Polizzi), ils étaient près de 270 jeunes de tous les âges à danser sur la dernière création de l’association « Synthèses », « Conte à rebours », une sorte de conte poétique et futuriste, où les enfants inventent un nouveau monde, sans conflit et respectant les richesses naturelles…

Plus de 7 000 euros pour l’épicerie sociale

De quoi réconforter l’assemblée venue encourager les danseurs, mais aussi répondre à l’appel généreux de Marie-France Ceschel, qui dédie, chaque année au mois de janvier, son spectacle au profit de l’épicerie sociale, les « Cœurs du Campanin ». Dans la salle, son fidèle président, Pierre Gérace, n’a pas manqué de remercier les danseurs, leurs professeurs et la grande prêtresse de cette journée, mais aussi le public, sans oublier de saluer la municipalité qui a prêté le théâtre Francis-Palmero à cette occasion. Au final, plus de 7 000 euros ont été récoltés au profit de l’épicerie sociale de Menton, qui fournit chaque année de la nourriture à plus de 500 personnes dans le besoin.

Entre richesse des chorégraphies et variétés des costumes, la représentation fut particulièrement applaudie, surtout le final dansé dans une explosion de couleurs et sur la chanson très à propos de Michael Jackson. « Earth song » ! Une belle action caritative et un message fort porté par les enfants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct