“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La Croix-Rouge vide ses placards à Fontvieille

Mis à jour le 06/05/2018 à 05:16 Publié le 06/05/2018 à 05:16
Cette année, il y avait environ 650 visiteurs sous le chapiteau.

Cette année, il y avait environ 650 visiteurs sous le chapiteau. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Croix-Rouge vide ses placards à Fontvieille

Comme chaque année à la même époque se tient la fameuse braderie de l'organisation humanitaire. L'occasion de faire des affaires somptueuses en accomplissant une bonne action

Prada, Montana, Ferre : ils sont venus, ils sont tous là. Même ceux du sud de l'Italie (Dolce et Gabbana), il y a même Giorgio (Armani)… On ne va pas vous la refaire, vous connaissez la chanson. Comme chaque année, la braderie de la Croix-Rouge monégasque, c'est une occasion inespérée d'acheter des pièces de grande marque à des tarifs défiant toute concurrence.

Et les Monégasques et voisins de la Principauté ne s'y sont pas trompés : « A l'ouverture à 8 h, il y avait 450 personnes, dont certains étaient là depuis 5 h 30 ! » glisse Claude Fabbretti, responsable des programmes à la Croix-Rouge monégasque.

Faire de la place

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du stock. À cela deux raisons concomitantes : les Monégasques sont généreux, et il faut vider les placards pour accueillir les prochains dons.

C'est en partie pour cette raison que les prix sont si bas. Mais pas seulement : « Nous voulons donner aux gens les plus modestes la possibilité de participer à leur niveau » explique Claude Fabbretti.

Pour le cœur des enfants

Car cet argent sert au financement des opérations de la Croix-Rouge. « L'année dernière, nous avons récolté 60 000 euros qui ont servi à des personnes âgées des zones rurales d'Arménie, qui vivent avec 60 euros par mois et doivent choisir entre se nourrir et se chauffer. »

Cette année le comité exécutif a décidé de soutenir l'action du Monaco collectif humanitaire, créé il y a 10 ans à l'occasion des 50 ans du souverain : « Nous espérons dépasser 60 000 euros, ce qui permettrait de financer cinq opérations à cœur ouvert pour des enfants. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.