“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La crème des yachts bientôt à quai au port Hercule

Mis à jour le 05/09/2019 à 10:11 Publié le 05/09/2019 à 10:11
125 superyachts mouilleront dans le port Hercule.

125 superyachts mouilleront dans le port Hercule. Jean-François Ottonello

La crème des yachts bientôt à quai au port Hercule

Alors que les préparatifs débutent au port Hercule, le Yacht Show, prévu du 25 au 28 septembre, accueillera 125 superyachts dont 42 en exclusivité mondiale. Tous les acteurs du milieu seront là

Rebelote. L’esplanade du port Hercule entame une énième mue. Un éternel recommencement au gré des manifestations qui se succèdent sur cette large bande d’asphalte. Depuis une poignée de jours, c’est désormais l’impressionnante machine logistique du Monaco Yacht Show qui est à pied d’œuvre pour ériger les installations qui abriteront les 580 exposants de ce salon dédié aux superyachts. Du 25 au 28 septembre, 125 superyachts accosteront dans l’enceinte portuaire. Des unités aux mensurations démentielles qu’il faut faire rentrer au chausse-pied. « C’est un vrai Tetris, avoue Gaëlle Tallarida, directrice générale du Monaco Yacht Show. On travaille avec des plans métrés. »

Du sur-mesure

Et parmi les 42 exclusivités mondiales, pour l’heure jamais exposées, les visiteurs pourront apercevoir, voire visiter si le compte bancaire s’avère copieusement garni, un mastodonte des mers répondant au nom de « TIS ». Un superyacht de 111 mètres de longueur sorti du chantier naval Lürssen en cette année 2019. La nouveauté la plus grande jamais exposée à Monaco. Voyez plutôt : six ponts, neuf chambres dont une suite parentale, un ascenseur, un héliport, un cinéma en plein air ou encore une salle de massage… Sans parler des finitions et de la décoration intérieure. Le summum du luxe.

En convainquant les propriétaires, dont l’identité est systématiquement et soigneusement gardée secrète, de laisser leurs « bébés » quelques jours pour le salon, les chantiers navals dévoilent ainsi leur savoir-faire. Dans l’espoir de signer de futures constructions avec de potentiels acquéreurs. Tout comme les brokers (sorte d’agents immobiliers du yachting) espèrent signer de belles ventes ou locations.

Au Yacht Show, les clients ayant déboursé la coquette somme de 300 euros à l’entrée font un peu leur « marché ». Une caricature ? Pas tant que ça. « Ces bateaux, c’est du sur-mesure. Alors, ici, on retrouve tous les acteurs de l’industrie de la grande plaisance, confirme Gaëlle Tallarida. L’acheteur peut envisager d’équiper son bateau de telle décoration, de tel mobilier, de telle technologie satellitaire. » Sans parler des toys & tenders - littéralement les jouets et les annexes - dont le marché explose littéralement ces dernières années. Au point que les organisateurs ont agrandi l’espace d’exposition qui leur est consacré. « Si on regarde le profil des propriétaires et loueurs de yachts, avant, c’était majoritairement des personnes qui dépassaient la cinquantaine. Le marché s’est désormais élargi avec des acquéreurs plus jeunes, entre 30 et 50 ans, qui sont demandeurs de ces outils », analyse Gaëlle Tallarida.

Tout est fait, en tout cas, pour chouchouter ces potentiels acheteurs de yachts qu’on sait très exigeants. Les organisateurs se veulent des « facilitateurs, en toute neutralité et sans jouer les intermédiaires ».

Des clients chouchoutés

Ainsi, ces dernières années ont fleuri moult services de qualité. Comme le Sapphire Expérience qui comprend « un service conciergerie, une anticipation des rendez-vous auprès des yachts qu’ils souhaitent visiter, un accès à des soirées pour les mettre en contact avec les professionnels du milieu ». Ou encore l’Upper Deck Lounge, un espace d’exposition de luxe, de restauration et de business qui s’étendra sur un étage supplémentaire cette année. Sans oublier le très confidentiel Monaco Yacht Summit, un cycle de conférences qui permet aux futurs propriétaires ou loueurs d’appréhender les tendances du superyachting, de recueillir les opinions avisées et objectives d’experts du milieu. Et ce, pour mieux être orienté lors de l’achat final.

Contrôle aux entrées

Accès à la route de la Piscine

Un filtrage maritime

Le « TIS », superyacht de 111 mètres sorti du chantier naval Lürssen, sera la  nouveauté la plus grande jamais exposée à Monaco.	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct