“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La course des escaliers, sportive et patrimoniale !

Mis à jour le 08/03/2017 à 05:14 Publié le 08/03/2017 à 05:14
Pour les femmes, le record à battre reste de 2'12''.

Pour les femmes, le record à battre reste de 2'12''. S.I.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La course des escaliers, sportive et patrimoniale !

Un départ toutes les minutes pour gravir la plus grande rampe d'escalier de la Côte d'Azur dans un contre-la-montre réputé très difficile.

Un départ toutes les minutes pour gravir la plus grande rampe d'escalier de la Côte d'Azur dans un contre-la-montre réputé très difficile. Soixante-six escaliers ramifient les quartiers de la ville, mais un seul constituera le défi des courageux prétendants à la première place de « la Course des Escaliers », samedi 18 mars prochain, à l'occasion des festivités de la Saint-Joseph.

Cette manifestation proposée par la ville de Beausoleil en partenariat avec l'association « Beausoleil Sports » et « l'association beausoleilloise des Amis d'Alba », est une compétition sous forme de défi. Unique en son genre, ouverte aux amateurs de challenges, jeunes et adultes, la course beausoleilloise convainc au fil des éditions de plus en plus de sportifs confirmés, licenciés des clubs azuréens.

Si la course est avant tout ludique, parce qu'inscrite dans le patrimoine local, elle n'est pas pour autant un parcours de santé et requiert de vraies qualités physiques.

Ouverte à tous

Le départ de « la Course des Escaliers » sera donné cette année à 16 h, à proximité du marché Eiffel au pied de l'escalier du Riviera.

La course empruntera les escaliers depuis le boulevard de la République pour une arrivée avenue du Professeur-Langevin, soit 458 marches plus tard !

Traditionnellement organisée le matin, cette nouvelle édition se déroulera en milieu d'après-midi.

« Avec ce changement d'horaire, nous espérons avoir plus de participants », explique le Premier adjoint et adjoints aux sports, Gérard Destefanis. « C'est à la fois une compétition sportive et en même temps une symbolique pour la ville. C'est pourquoi nous cherchons aussi à ouvrir l'épreuve au plus grand nombre, pas seulement ceux qui jouent le chronomètre. »

L'essentiel sera donc aussi de participer. Les concurrents de tous âges pourront en effet choisir de gravir l'escalier simplement en marchant, les organisateurs souhaitant développer le caractère patrimonial et convivial de l'événement.

Record à battre

Mais l'attention restera portée sur la performance. L'épreuve présente en effet de réelles difficultés sportives et seuls quelques concurrents entraînés réussiront à franchir dans un temps record les marches de l'escalier Riviera. Un record détenu encore à ce jour par un coureur de l'AS Monaco, Yannick Budelot, annoncé comme participant de cette nouvelle édition.

Un temps de 1'26''34 dans la ligne de mire de quelques challengers qui se sont spécialement entraînés à ce type d'effort.

Du côté des filles, le temps à battre est de 2'12''.

Une chose est certaine, après une remise des prix, dotée de nombreux lots et un diplôme pour chaque participant, le bon esprit de la course se poursuivra lors d'une grande « Pasta party » après que les coureurs bénéficient des soins des ostéopathes présents à l'arrivée de la course.

Le record actuel de la Course des Escaliers est détenu par Yannick Budelot de l'AS Monaco.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.