La Commune libre du Careï était en fête dimanche

Émile va bien, il est résident à la Fondation Gastaldy, et ça lui ferait plaisir que vous lui rendiez visite »...

Article réservé aux abonnés
Nicolas Duboscq Publié le 26/11/2019 à 10:28, mis à jour le 26/11/2019 à 10:28
Le cru 2019 des Citoyens d’honneur, accompagné par des membres du groupe folklorique « La Mentonnaise ».
Le cru 2019 des Citoyens d’honneur, accompagné par des membres du groupe folklorique « La Mentonnaise ». N.D

Émile va bien, il est résident à la Fondation Gastaldy, et ça lui ferait plaisir que vous lui rendiez visite »... C’est par ces paroles qu’Isabelle Philippe a débuté l’un des événements « phare » de la Commune Libre du Careï, en l’absence de son maire émérite, Émile Pistolesi : la traditionnelle cérémonie d’intronisation des « Grands Citoyens d’Honneur ».

Les citoyens de la deuxième plus ancienne commune libre de France se sont retrouvés, dimanche après-midi, dans les salons de la résidence du Louvre pour introniser huit nouvelles personnalités choisies pour leurs actions, leurs valeurs morales et leur investissement auprès de la localité et des Mentonnais.

Ainsi, après avoir donné des nouvelles rassurantes d’Émile Pistolesi, respecté une minute de recueillement à destination des disparus, effectué un tour d’horizon des actions menées tout au long d’une année qualifiée d’« un peu plus calme » et présenté les projets pour 2020, les huit récipiendaires 2019 ont été mis à l’honneur par toute une communauté. Et le maire, Jean-Claude Guibal* n’a pas caché son admiration envers un « groupe vivant, qui a l’amour de Menton et du Pays mentonnais ».

Ainsi, les huit invités ont reçu la médaille à l’effigie du coq et le certificat d’honneur au cours d’une rencontre festive. Avant que la tradition et le folklore de la Perle de la France ne reprennent leurs droits pour animer une après-midi bien maussade. Un beau moment chaleureux et convivial qui a marqué de fort belle manière l’arrivée de huit nouveaux membres au sein de la « Grande Famille du Careï ».

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.