“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La cloche Saint-Pierre a fait son entrée à la Basilique Saint-Michel

Mis à jour le 08/04/2019 à 10:26 Publié le 08/04/2019 à 10:26
La cloche baptisée « Saint-Pierre » (à droite) a été présentée, hier matin, à la communauté mentonnaise et bénie par le Père Guglielmi, lors de la messe en la basilique.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La cloche Saint-Pierre a fait son entrée à la Basilique Saint-Michel

ça y est, la cloche baptisée du nom de « Saint-Pierre » a fait son entrée officielle, hier, dans la Basilique Saint-Michel !

ça y est, la cloche baptisée du nom de « Saint-Pierre » a fait son entrée officielle, hier, dans la Basilique Saint-Michel ! Une semaine après son coulage et son démoulage sur l’esplanade des Sablettes, la quatrième cloche du Campanin a été présentée aux Mentonnais lors d’une messe solennelle animée par la chorale paroissiale et le groupe de la Mentonnaise.

Une occasion unique

Cette célébration dominicale avait la saveur d’un moment unique dans la vie d’une communauté, et le Père Philippe Guglielmi n’a pas manqué de préciser qu’il s’agissait d’ « une occasion et la seule occasion » qui lui était donnée de célébrer et bénir la cloche d’une basilique !

Un instant d’éternité, donc, offert à toute une cité, dont l’histoire, la culture et l’identité ont été fortement marquées et imprégnées par l’aura et la majesté de cette cathédrale du XVIIe siècle élevée au rang de Basilique mineure il y a vingt ans.

La cloche Saint-Pierre, dont la sonorité est « do 4 », a été baptisée par sa marraine, le sénateur Colette Giudicelli, en présence d’un public venu en nombre pour saluer celle qui donnera bientôt de la voix depuis le Campanin lors des festivités pascales ! L’occasion aussi pour le curé de la paroisse de Menton de rappeler toute la symbolique de cet élément liturgique installé initialement en intérieur pour signaler aux premiers Chrétiens ce qui était important lors des assemblées et qui a progressivement pris sa place en extérieur à partir du VIIIe s pour indiquer aux habitants de la cité les moments forts et importants à venir.

« La cloche rythme notre existence qu’on soit croyant ou non » a souligné le prêtre. Une idée reprise par le maire de Menton, Jean-Claude Guibal pour lequel « la Basilique est un élément majeur de notre patrimoine matériel et immatériel ».

Le premier édile en a profité pour saluer, remercier et féliciter tous les professionnels, qui ont participé à la restauration de ce « joyau » cher à toutes les générations de Mentonnais.

La prochaine étape du périple de « Saint-Pierre » se trouve à l’étage ! Direction donc le Campanin pour cette nouvelle venue et rendez-vous pour la messe de Pâques, afin de l’entendre sonner pour la première fois.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.