“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une aide financière pour les sinistrés des intempéries ?

Mis à jour le 04/12/2019 à 10:13 Publié le 04/12/2019 à 10:12

Une aide financière pour les sinistrés des intempéries ?

Vendredi soir, l’inauguration du marché de Noël lancera les festivités sur le thème Casse-Noisette.Décors grandioses, animations, concerts, ateliers, spectacles... jusqu’au 5 janvier, la Ville est en fête !

Les cannes à sucre, pains d’épices, chamallows et autres sucettes acidulées quittent progressivement les Ateliers municipaux. Sous l’œil surpris des souris et le regard inquisiteur des danseuses. Les soldats de bois, eux, restent au garde-à-vous. Prêts à défendre leur royaume féerique. Celui de Casse-Noisette.

Depuis le début de la semaine, les personnages du célèbre ballet de Tchaïkovski prennent place progressivement dans les jardins Biovès. La maison des bonbons, le château de conte de fées, les danseuses et soldats de plomb... une dizaine de saynètes sont en cours d’installation le long de l’avenue de Verdun, lesquelles prendront vie, ce vendredi, à la nuit tombée. Parmi les décors, il y a aura bien sûr la rock star des fêtes de fin d’années : le père Noël. « Le thème de Casse-Noisette a été choisi en juin dernier. Nous avons eu six mois pour dessiner les décors et les réaliser aux ateliers du Fossan », résume Christophe Ghiena, responsable du centre technique municipal (CTM).

Durant des mois, une dizaine d’artisans des Ateliers municipaux ont travaillé d’arrache-pied et imaginé un univers peuplé de poupées et de soldats de plomb inspiré, notamment, du film Casse-Noisette et les quatre royaumes. « Nous avons tous lu l’histoire pour nous imprégner au mieux de l’univers », précise Yann Lecestre, l’un des artisans des Ateliers municipaux.

Une dizaine de saynètes très réalistes

La magie est née d’abord avec la réalisation des croquis et des personnages 3D, lesquels peuvent atteindre près de 3 mètres de haut. Puis, dès le mois de septembre, les « magiciens » des Ateliers y ajoutent de la peinture en relief, des pièces en trompe-l’œil et des costumes très réalistes. Du tutu vaporeux des danseuses, à la moustache en forme de guidon de vélo tire-bouchonnée des soldats de plomb en passant par l’effet rugueux de la coque d’une noix ou le cœur dégoulinant de sucre des cup cakes... rien n’a été laissé au hasard et le résultat est vraiment bluffant. Et pour que la magie opère jusqu’au 5 janvier, les personnages se font régulièrement une beauté. « Il arrive très régulièrement que les décors s’abîment. C’est pourquoi, nous rajoutons de la peinture, de la colle régulièrement pour qu’ils restent parfaits », explique Yann Lecestre.

Vendredi soir, ce petit monde féerique saupoudré de sucre devrait faire fondre le public.

De la pure gourmandise à consommer sans modération !

Le traditionnel marché de Noël sera inauguré vendredi à 18 h sur le mail du Bastion. Jusqu’au 5 janvier, 30 chalets proposeront de nombreux articles et idées de cadeaux (décoration, bijoux, jouets, articles de maroquinerie). Pour les gourmands, 14 stands alimentaires permettront aux visiteurs de découvrir des spécialités ou/et de manger sur place (brioches hongroises, spécialités alsaciennes, vin, charcuterie, châtaignes grillées, nougat, churros, gaufres, crêpes, huîtres, fromage, foie gras...). Sculpteurs, peintres, verriers, bougies et lampes faites à la main... une vingtaine d’artisans créateurs feront découvrir leur talent. A noter qu’autour du marché de Noël, une grande roue - haute de 20 mètres - sera installée au Bastion, tout comme un stand de vente de sapins. Devant le musée Cocteau, une patinoire fera le bonheur des petits et grands.

Les animations iront bon train du vendredi 6 décembre au dimanche 5 janvier de 10 h à 19 h (sauf 25 décembre et 1er janvier : 14 h à 19 h).

(Fermés les 25 décembre et 1er janvier).

Du samedi 7 décembre au dimanche 5 janvier, de 10 h à 19 h (sauf 25 décembre et 1er janvier : de 14 h à 19 h).

Du samedi 7 décembre au dimanche 5 janvier de 10 h à 19 h (sauf 25 décembre et 1er janvier : de 14 h à 19 h).

Du vendredi 6 décembre au dimanche 5 janvier

De 10 h à 19 h (jusqu’à 22 h les vendredis et samedis)

Du vendredi 6 décembre au dimanche 5 janvier de 10 h à 19 h.

Du lundi 2 au 24 décembre de 10 h à 19 h.

Du vendredi 6 décembre au dimanche 5 janvier de 10 h à 19 h (jusqu’à 22 h les vendredis et samedis)


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.